28 mars 2013

Les cons du métro

Le soir, je prends le métro en bout le ligne (la une à Grande Arche). On est donc assurés d'avoir une place assise. Au pire, on laisse passer une rame et on perd deux minutes, ce que je fais ce soir. La nouvelle rame arrive. J'étais le premier à entrer par la porte et je vise une place. Un type arrive en courant d'une autre porte et s'assoit à la place que j'avais visée, la plus près de MA porte. Comme s'il s'était donné comme défit de me la piquer. 

Les cons du métro sont un éternel sujet de billet de blog. 

Mon voisin est au téléphone avec sa femme. Ils sont en train de faire la liste des présents à un repas et définissent les modalités. Le gars explique à sa femme que ça ne se fait pas de demander aux invités d'amener leurs boissons. 

Un grand rentre dans le métro et se met debout en face de moi. Il téléphone : "ah ! J'étais avec un client. Je peux le qualifier de sodomite aigu".

Ligne 7. Debout accroché à une barre. Une petite dame entre et s'adosse à la barre, la tête posée sur ma main. Je vais pour la tirer (pas la dame, la main), je manque de ma casser la gueule, je me rattrape. Avec une main, je lui accroche une touffe de cheveux. Avec l'autre, je lui donne un coup d'iPhone dans le crâne. 


6 commentaires:

  1. •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰
    Tu me fais souvent rire Nico ... et ce billet n'y échappe pas !!! J'adore tes textes !!! Comme je te l'ai déjà dit mille fois, j'ai l'impression de vivre ce que tu racaontes ! Je suis mdr :o) :o)
    GROSSES BISES
    et surtout BONNES PÂQUES !!! :o)
    •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le but !
      Bonnes Paques ! Bon WE !

      Supprimer
  2. Mais c'est dangereux le métro ........... pour les petites dames

    RépondreSupprimer
  3. Tu n'as pas abîmé ton iPhone au moins?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !