06 mai 2015

Cabinet professionnel !

Hier, en fin d’après-midi, je suis allé faire la grosse commission au bureau. Chose faite, je vais pour m’essuyer le doux fessiers et me rend compte qu’il reste très peu de papier. Moment de panique mais le peu a suffit à mes besoins.

Les histoires de chiottes de bureau, on pourrait en sortir des tonnes !

Ce soir, j’y vais, mais pour la petite commission, celle où le papier est moins utile. J’entre et j’entends la chasse d’eau tirée dans l’isoloir d’hier. Une personne, un collègue y était donc.  Il avait fini ce qu’il avait à faire mais avait entendu qu’une présence ennemie occupait la pièce avec les lavabos et les pissotières. Bien qu'ayant tiré la chasse d’eau, il n’est pas sorti. J’en ai donc conclus qu’il attendait…

Je suis allé vérifier, ce soir. Le papier n’avait pas été rechargé. Le petit personnel mérite un licenciement immédiat pour faute lourde mais le fait d’imaginer mon collègue attendant que personne ne passe pour passer dans le « box » d’à côté pour finir ce qu’il a à faire sans remettre son caleçon et son pantalon m’abuse beaucoup.


Je n’ai pas poussé le vice à faire semblant d’être parti, ça aurait pu être moi, hier soir…

3 commentaires:

  1. Il s'en passe des vertes et des pas mûres dans les WC au boulot !!!! ^ ^

    Plus de papier ??? ! ! ! .... gggrrrr !!!! Heureusement j'ai toujours dans mon sac à main un truc pour dépanner ... il y a de TOUT dans les sacs à main des femmes ! bien pratiques ! (^‿^)✿

    LOL ... j'imagine ton collègue qui attendait qu'il n'y ait plus personne ! ... mdr

    Merci de m'avoir fait sourire Nico ! Bises d'Asie et bonne journée !

    RépondreSupprimer
  2. C'est verbalisable par la maréchaussée de se trimbaler sans papier ?

    RépondreSupprimer
  3. J'ai connu ce genre d'histoire... A chier

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !