27 mai 2015

Putain de routine

Tonnégrande au vieux Joël : "Dis donc tu perds tes cheveux !"  Je lui fais signe de fermer sa gueule et il comprend sa bourde. La chimio facilite rarement l'abondance capillaire. Joël n'en parle jamais. Même à moi. Mais en fin de soirée, j'arrive à comprendre des trucs. C'est tabou. Soit. 

Jim arrive avec sa nouvelle grosse. Il avait pas vu mes deux compères. "Alors, Tonnégrande, le boulot, çà va ? Bientôt la retraite". "Encore 11 mois, je crois". "Et toi, Joël, la santé, çà va ?"  Blanc. "Hé Jo, je te parle."  Heu. "Bah, on va dire que ca va."  

Ensuite, on parle des copains de l'époque où Jim était loufiat à la Comète. Moi : "tu as des nouvelles de Franck, le beauf à Antoine ? Moi aucune depuis quatre ou cinq ans."  Lui : "ben il est mort il y a quatre ans. Il avait 37 ans". Arg. Trop tard pour porter le deuil. 

Moi à Tonnégrande : "hé ! Tu te rappelles du beauf ? Jim me dit qu'il est mort"  Heu non... Alors je prends Google : "partageons agapes Franck". Et je trouve la photo. Lui : "ha. Oui." 

2 commentaires:

  1. Oui mais on n'est pas obligé de se trimbaler avec une pancarte "Je suis malade et faites pas chier".
    Bon je sais pour moi, c'est facile

    RépondreSupprimer
  2. Franck est mort, mais il bande encore. Jim raconte n' importe quoi.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !