24 mai 2015

Revoila la branlette !

Une semaine avant le changement de patrons à la Comète, revoilà Jim, dit La Branlette, de retour à Paris pour quelques jours. Espérons qu'il ne se fasse pas casser la gueule (notre illustration) par Ramdane, comme la dernière fois.

Il ne m'a rien dit mais je suppose qu'il va se faire héberger chez moi. On va bien rigoler... La dernière fois, je l'avais tellement allumé qu'il avait fini à poil dans mon lit et j'ai regretté d'être hétéro, on aurait pu s'amuser encore plus.

Faudrait pas boire ou boire encore plus.

8 commentaires:

  1. Réponses
    1. Comme disait l'autre : si a cinquante ans... tu as raté.
      Remarque tu as encore un an.

      Supprimer
  2. En même temps, son surnom doit avoir une explication. Jdcjdr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme il est tout maigrichon, une cliente l'avait appelé "la crevette". Je l'avais donc appelé "la branlette" par féflexe et ça lui est resté.

      Supprimer
  3. Ah ben on s'amuse bien à Bicètre!

    RépondreSupprimer
  4. Je pensais que tu parlais de Montebourg !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !