04 octobre 2009

Nus entre les vignes

"FUISSE (Saône-et-Loire) — Entièrement nus, plus de 700 volontaires ont posé samedi dans le vignoble bourguignon devant l'objectif du photographe américain Spencer Tunick, à l'appel de Greenpeace, pour alerter l'opinion sur les dangers du réchauffement climatique pour la viticulture."

Je me demandais justement où étaient passés Fiso et Tonnégrande.

22 commentaires:

  1. Tant qu'on nous lâche la grappe !

    RépondreSupprimer
  2. c'est pas balmeyer qui devait aller faire les vendanges cette année, soit-disant pour acheter un cadeau à Zoridae ?

    RépondreSupprimer
  3. Mais quelle bande de sinistres connards ! Mais comme ils méritent de crever, de disparaître à jamais de la surface du globe !

    Rien que pour y coller ces guignols, on en arriverait à souhaiter que l'enfer existât...

    RépondreSupprimer
  4. @Monsieur Goux vous parlez de qui là ? pas de Fiso et Tonnegrande (voire Bal et Zo) tout de même ?








    (smiley tout ça)

    RépondreSupprimer
  5. Il y avait une blague à faire avec "nudité" et "feuille de vigne" et Didier Goux l'a ratée !
    :-))

    [Fiso et Tonnegrande absents au moment de la photo étaient partis tester les produits locaux ? :-)) ].

    RépondreSupprimer
  6. A quand un calendrier de blogueurs nus au profit des anciens combattants de la Comète ?

    RépondreSupprimer
  7. On peut pas parler de nous car personne ne nous a vu, Fiso et moi : on était tous les deux cachés dans la cave du proprio du vignoble.
    Fiso m'a demandé la discrétion; je ne dirais rien de plus.

    RépondreSupprimer
  8. Put..., j'arrête le blog, mais je prends quand même plaisir à lire ceux des autres, et ce mec vient foutre ses grosses tâches de haine partout.
    C'est fatiguant, à la fin...
    rien à foutre, qu'il soit différend en vrai !

    RépondreSupprimer
  9. Quand on dit bordel, on dit "mon cher Poison" devant, prends exemple sur Didier, tu es pire que lui, tiens...
    :D
    Enfin bon, avec son "piteux connard", il a réussi à faire rire ma femme (moi,un peu moins, enfin disons un peu plus tard...)

    RépondreSupprimer
  10. Fâchez-vous pas, M'sieur Social, c'est pas de ma faute : des batraciens décérébrés qui festivent dans les vignes (la vigne, n'est-ce pas : la quintessence de la noblesse) avec leurs couilles citoyennes (mais non durables) à l'air, ça excite ma verve.

    Et mes hommages à Mme Sociale.

    RépondreSupprimer
  11. ils se douchent avant? sinon ça va donner du gout au bourgogne.

    RépondreSupprimer
  12. @ Didier Goux
    Dans un autre registre, j'ai vu un film hier soir ou un petit black et un petit arabe font une fugue, découvrent un camp de naturiste, et disent "c'est quoi, ça ? une maison de salopes où tout le monde nique avec tout le monde, dans le même lit, comme dans les films de zgueg ! si c'est pas une honte, de se promener comme ça, le zboubard à l'air devant tout le monde !"
    Je ne sais pourquoi, j'ai explosé de rire, je connaissais le zboub, mais point le zboubard !
    Justement, Mme Sociale, qui aime bien le vouvoiement, m'a parlé de venir converser sur votre blog, ça risque d'être folklo, je risque même de vous lire un peu plus, maintenant que je n'écris plus (et puis je dois augmenter les deux pages du livre que vous attendez avec impatience).

    RépondreSupprimer
  13. Monsieur Social : moi, je ne connaissais même pas zboub, c'est vous dire le retard du gars !

    Sinon, il va de soi que Mme Sociale sera accueillie avec tous les égards dus à son sexe...

    RépondreSupprimer
  14. sympa avec la bouteille la femme. Elle est tout à fait dans le thème quoique un peu en avance ^^

    RépondreSupprimer
  15. Poison, Didier,

    Je vous laisse ?

    Al John,

    Elle est parfaite.

    RépondreSupprimer
  16. @ Nicolas
    Tu peux disposer, oui.
    Tiens, tu nous ramènes un verre de Nuit Saint Georges, par Jupiter ?

    RépondreSupprimer
  17. enfin des vendanges comme je les conçois !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !