10 mars 2011

Coiffeur bourgeois

Je ne sais pas pourquoi, j’ai pris l’habitude de faire un billet de blog à chaque fois que je vais chez le coiffeur. Mais cette fois, j’ai été dans le nouveau quartier où je bosse, dans les zones bourgeoises de Paris, mais dans un machin de la même chaîne où j’allais avant.

La première différence à signaler est le prix. 24 euros au lieu de 16. La deuxième est le temps passé. Une heure vingt au lieu de vingt minutes. J’aurais d’ailleurs tort de me plaindre puisque si on réfléchit bien je suis passé de 48 euros de l’heure à 18.

La deuxième différence notable est la capacité de ces coiffeurs compétents des milieux bourgeois à cerner les goûts du client.

Le type qui s’occupait de moi a parfaitement deviné que j’aimais bien avoir les cheveux longs coiffés n’importe comment puisque je suis sorti de là avec les cheveux longs coiffés n’importe comment.

12 commentaires:

  1. Yann,

    Non. (quand je suis chez moi, uniquement).

    Dominique,

    C'est bien...

    RépondreSupprimer
  2. Une heure vingt ?
    Tu as eu droit à un café au moins ? (voire un diabolo menthe !)
    :)

    RépondreSupprimer
  3. Un café gourmand pour le prix?

    RépondreSupprimer
  4. Dominique était avec toi pour te prendre en photo ?

    RépondreSupprimer
  5. *** "Bourgeois et cher" mais tu es ressorti comme tu le souhaitais et c'est l'essentiel ! Bises à toi Nico et bonne fin de semaine ! ***

    RépondreSupprimer
  6. il n'a rien coupé en gros ?

    RépondreSupprimer
  7. C'est à cause de l'augmentation des matières premières que les coiffeurs sont de plus ne plus chers ? :-))

    RépondreSupprimer
  8. Personne ne répond aux coms, ici ?

    Poireau,

    Il n'utilisait pas un rasoir à essence.

    Gaël,

    Si (mais pour résumer, il a fallu attendre la douche du lendemain pour que j'évalue).

    Nancy,

    Bon week-end !

    Jacques,

    Presque. En plus jeune.

    Ju,

    Non.

    Zette,

    Non mais ils proposaient du café aux clientes qui restaient longtemps, avec un air totalement faux cul qui me faisait rigoler...

    Gildan,

    Non (voir ma réponse à Zette).

    MHPA,

    Du calme !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !