03 mai 2012

La dame

J'étais au comptoir comme d'habitude, vers 19 heures. Un peu après Tonnégrande va fumer une cigarette, dehors. Une dame qui buvait une bière en salle le suit et lui en demande une.

Je trouve ça gonflé, mais pris par Twitter, je zappe.

Un peu après, j'émerge et je reviens. La dame a décidé de nous payer une tournée. D'accord !

Djibril met une nouvelle tournée. La dame accepte. Ça lui fait trois verres, autant dire rien. Celui qu'elle a bu toute seule, celui sur sa tournée, celui sur la tournée de Djibril.

Elle discute avec tout le monde, pendant que je reste plongé dans twitter mais vers 21h15, force est de constater que les copains sont partis. Je redeviens civil et range l'iPhone.

On papote. Elle se demande ce que je faisais avec mon téléphone. Je lui explique, la campagne de Hollande et tout ça. Faire du bruit sur le web.

Elle parle, elle parle, elle parle,...

N'ayant aucune raison objective de l'envoyer chier (contrairement à un tas de pochetronnes du quartier), j'écoute, je réponds, ...

À un moment, elle sort. Je m'imagine qu'elle va respirer ou, au contraire, fumer une cigarette.

Elle n'est pas revenu. Je l'ai regarde s'éloigner en zigzagant (pas l'alcool, le doute ou je ne sais quoi). Elle est partie.

La reverra-t-on ?

2 commentaires:

  1. Belle histoire, qui démontre que les bistrots sont des lieux de convivialité.

    RépondreSupprimer
  2. Ouais ! Plus j'y repense, plus elle était étrange.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !