23 décembre 2010

Noël : n'oublions personne !

En ces périodes de fin de d'année, je voudrais que nous ne laissions personne sur le côté, c'est pourquoi, je voudrais que toute la blogosphère se joigne à moi pour souhaiter de très bonnes fêtes à tous nos spams, les miens, en particulier, qui en Chinois, en Anglais, en Russe et en Français, se fatiguent à me laisser une cinquantaine de messages par jour, sur mes blogs ou ceux des copains où j'ai commenté et me suis abonné. Je ne les lis jamais mais j'y accorde une extrême attention pour être bien sur de les effacer, voire de les "modérer" afin qu'ils ne perturbent pas trop mes fidèles lecteurs.

Je n'oublierais pas, non plus, tous les blogueurs politiques ou observateurs de la vie politique qui essayent de profiter de nos blogs pour faire passer leurs messages, faire connaître leurs blogs, ... Les BA, les Tueursdunet, qui nous rendent visite quotidiennement avec un commentaire fort aimable : "c'est très bien ce que vous faites mais venez voir chez moi, c'est encore mieux, l'information que je te donne, là, est bien plus importante que ce que tu présentes à tes lecteurs neuneus". Alors j'efface, avec application, tentant de leur faire comprendre qu'ils me fatiguent à tenter de profiter des heures que je passe à bichonner les visiteurs par simple sympathie, les invitant au bistro ou m'abonnant à leurs blogs, commentant occasionnellement, ...

Je n'oublierais pas, non plus, toutes les andouilles avec lesquelles je me suis fâché, ruminant dans leur coin ou gauchomilitant tristement, tous seuls. Je ne comprends jamais rien à l'origine de ses fâcheries et je m'en fous. Quand je me fâche, dans un blog ou dans un bistro, je reviens généralement le lendemain, faire comme si de rien n'était, redonner un sens à la vie. Par fois, je suis à l'origine des fâcheries avec un mot de trop, comme quand j'explique, au vieux Jacques, au comptoir qu'il me casse les couilles à vouloir parler politique alors qu'il a deux grammes et que nous ne sommes pas d'accord.

Alors, il part fâché. Je suis en colère. Nous oublions et nous nous retrouvons, le lendemain ou le surlendemain, au même comptoir, comme si les tournées n'avaient pas cessé de s'enchaîner.

A tout ceux qui n'ont pas encore compris que la blogosphère qu'un énorme espace de loirsir,

Bonne fêtes à tous, joyeux Noël,

Et à la prochaine engueulade !

14 commentaires:

  1. Ptain cteu classe, tu les as en anglois, toi, tes spams. Moi, c'est Ginette, en français.
    La loose de Noël.

    RépondreSupprimer
  2. Ca dépend des plates-formes de blog, je suppose...

    RépondreSupprimer
  3. Ahh, les BA, tueursnet, et ancien Sylvain Souklaye, mwarfff...

    Magnifique billet. Joyeux Noel à eux aussi :)

    RépondreSupprimer
  4. A tous ceux dont tu parles et qui seront ainsi moins seuls, mais aussi à BH, NS, EB, EW, FF, MAM..., mais aussi à MA, SR, AM, DSK..., sans oublier (en vrac) JLM, FB, OB, DCB, PhL, MLP (et son papa),etc, (j'en oublie forcément), bref, à tous ceux qui ne sont pas des cadeaux mais qui nous permettent d'écrire, je souhaite "malgré tout" un bon Noël...
    Aux autres, à ceux qui s'étonnent, qui réfléchissent, qui doutent, qui rient, qui pleurent, qui donnent, qui s'émerveillent, qui s'encolèrent, qui écoutent, qui aiment... à ceux-là, je souhaite le bonheur chrétien ou païen d'une belle nuit de Noël, magique comme au premier jour.

    RépondreSupprimer
  5. Tu as oublié François Hollande !

    RépondreSupprimer
  6. Des chinois, des russes et des anglais, tu attires ceux qui ont du pognon en ce moment, bravo :)

    RépondreSupprimer
  7. Sylvain Souklaye c'était du spam comique. Je le regretterais presque…

    RépondreSupprimer
  8. Il est toujours dans Facebook, je crois !

    RépondreSupprimer
  9. J'ai la sexy mère noel qui m'écris tous les jours, je vais l'attaquer pour harcèlement !
    :-))

    [Bon Noël à toi ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  10. Catherine,

    Merci, pareil ! (buvez pas trop)

    Poireau,

    Tu as de la chance...

    (merci pareil)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !