14 avril 2011

Encore une fois, la Comète fut magique jeudi soir #KdB

Hier, jeudi, à midi, je me suis rendu compte que le bigboss était parti depuis la veille en week-end prolongé, je n’ai donc pas pu prendre ma journée d’aujourd’hui, vendredi, les « chefs intermédiaires étant en congés pour la semaine. Ca explique je sois en pleine forme pour diffuser ce compte rendu du 1452ème Kremlin des Blogs : je n’ai pas pu boire, hier soir, à part des Vittel menthe, bizarrement accompagné par Yann Savidan mais pas de Marie qui buvait des bières à la vitesse où elle publie des billets sur son blog.

Tous mes comptes rendus de Kdb ayant la même conclusion, je vais la mettre en début de billet : la Comète est magique.

J’y étais arrivé vers 18h45, naturellement chaussé d’une cravate à chier chinée. J’aime bien arriver le premier, ça permet de tout contrôler, notamment en évitant aux gens de s’égailler dans la terrasse en oubliant que je suis un client de comptoir. J’aime me mettre à cet angle du comptoir, en face de la porte, à regarder les passants qui passent et les entrants qui entrent. Ca me permet d’identifier tous les gens qui pénètrent. Il faut dire que je ne suis pas physionomiste. J’aurais été capable de confondre Gildan et Luciamel ou Cuicui et Minijupe.  

Tout le monde est arrivé, en commençant par les sept premiers du classement Wikio politique ; à se demander si l’algorithme de ce machin ne serait pas basé sur les gamma GT des participants. Les mauvaises places de Valérie et de Zette sont liées à un bug, d’autant plus flagrant qu’elles n’ont pas de blogs politiques.

Les 43 participants m’ayant offert un verre de bière, nous pûmes passer à table où nous attendait des ris de veau aux girolles, spécialité de la maison de même que les sandwichs jambon cornichon.  

Melclalex fit alors son tour des participants pour distribuer les illustrations des billets à ma gloire pour la semaine prochaine.

Le seul incident fâcheux survint en fin de repas quand Isabelle et Eric décidèrent de danser nus sur le comptoir. Ce dernier n’est malheureusement pas assez large pour ce genre d’activité, il plia sous la pression et l’œil médusé du patron.

La Comète est magique. Qu’on se le dise.

Et faites les comptes rendus des soirées avant ces dernières, on ne sait pas ce qui peut arriver : vous pourriez être encore saoul le lendemain matin.

5 commentaires:

  1. j'en suis sur le cul, t'étais vraiment bourré, c'était pas éric, c'était yann sur la table, une tradition costarmoricaine quoi ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Les illustrations sont vraiment sympas. Il fallait y penser. 43 personnes ? Le patron devait être content.

    RépondreSupprimer
  3. J'exige qu'au prochain KDB auquel je participe, il y ait des blogueuses filles !
    :-))

    RépondreSupprimer
  4. Va quand même falloir que je squatte, un de ces jours :D

    RépondreSupprimer
  5. Valérie,

    Ben oui !

    Dominique,

    On était une bonne vingtaine.

    Poireau,

    Là, il y en avait plein, toutes nues avec des gros nichons.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !