11 avril 2011

Deux heures après

J’étais bien content en arrivant près de Paris, hier soir, un panneau affichait : « Porte d’Italie : 8 minutes ». Il fallait que je rende la voiture de location Avenue d’Italie puis aille à la Comète rentre à la maison en métro. J’avais calculé que je serais à l’Aéro la maison vers 18h30, soit une demi heure plus tôt que d’habitude.

Je continue, enquille l’A6b bien chargée et prends la bretelle de sortie vers la Porte d’Italie. Il y avait beaucoup de monde et j’ai refais mon calcul, ajoutant une demi-heure. Arrivé à une cinquantaine de mètres de la Porte, je me suis retrouvé bloqué au milieu de plein de voiture, sur la file de gauche (vu que je devais tourner à gauche pour prendre l’Avenue d’Italie). Au bout d’environ une demi-heure, je me suis retrouvé complètement coincé au milieu du carrefour, jusqu’à ce que les voitures à ma droite aient la bonne idée de renoncer et tournent vers… Le Kremlin-Bicêtre. J’ai décidé de faire pareil, d’attendre une demi-heure dans un bistro de Bicêtre et faire une nouvelle tentative.

Ca tombait bien, la Comète n’était pas encore fermée.

Un peu après de 19 heures, je consulte la circulation, avec l’iPhone, la Porte d’Italie semblait débouchée depuis peu. Je me décide. Erreur ! J’ai mis environ 45 minutes pour aller jusqu’au premier carrefour de la Porte d’Italie (celui avec les sorties du périph) puis le traverser.

10 minutes après la voiture était garée et les clés rendues.

J’arrive sur le quai du métro : ma rame venait de partir. La prochaine était dans 8 minutes. Je suis donc arrivé à l’Aéro vers 20h20… soit près de deux heures après ma prévision initiale.

Mon trajet en bleu clair. J'aime bien aussi faire des flèches en cyan.

7 commentaires:

  1. La prochaine voiture devra posséder un mini bar rempli de biere.

    RépondreSupprimer
  2. Bah ! J'avais largement le temps de sortir de la voiture et d'aller boire un demi dans un bistro...

    Tiens ! Le plus drôle est qu'à la Comète, j'ai bu deux grands Vittel menthe et un demi, soit 105 cl de boisson. T'imagines ma vessie quand je suis arrivé à l'Aéro plus d'une heure plus tard...

    RépondreSupprimer
  3. Flécher bourré, c'est pas le pied

    RépondreSupprimer
  4. Fallait prendre la poterne des peupliers...

    RépondreSupprimer
  5. Ta maitrise de la flèche me laisse sans voix...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !