01 avril 2011

Le festival de la canne

Le billet de Didier Goux me rappelle une anecdote amusante sans le moindre intérêt. J’étais assis, vers 20h30 sur un tabouret au comptoir de l’Amandine avec Corinne, sa mère étant assise sur une chaise normale.

Une petite dame avec des lunettes noires et une canne blanche marchait dans la rue en discutant au téléphone.

Elle n’aurait pas du. Pour une raison qu’on ignore, elle a fait un virage à 90° vers la gauche sans vérifier avec sa canne si le chemin était praticable.

Elle s’est pris dans le bas-ventre les rambardes en métal qui bornent la terrasse de l’Amandine (pour empêcher les gens de tomber avec leurs chaises de l’espèce d’estrade où est cette terrasse), ce qui aurait été très douloureux si elle avait été un homme.

Nous aurions du être pliés de rire avec la méchanceté qui caractérise les gens mais son brusque virage à gauche nous a interloqué.

Il faudrait une loi pour interdire de téléphoner avec une canne blanche.

9 commentaires:

  1. Elle ne doit pas etre complètement mauvaise cette dame, si elle a fait un brusque virage à gauche.
    Je t'endend d'ici la huer si ce même virage avait été à droite.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, mais je me suis abstenu de faire une plaisanterie...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai toujours su – et je suis loin d'être le seul, grâce au Ciel –, j'ai toujours su, disais-je, que les virages à gauche étaient dangereux et qu'ils devenaient rapidement fort douloureux. Je suis heureux de voir que vous êtes désormais de mon avis.

    RépondreSupprimer
  4. Je m'en fous, je suis déjà à gauche.

    RépondreSupprimer
  5. Quoi ? A gauche ? Et tout ça viendrait de Didier Goux ?
    Encore une tentative d'infiltration et de destabilisation, oui !

    RépondreSupprimer
  6. On peut se moquer des aveugles mais il faut savoir rester discret, ils ont l'ouïe surdéveloppée ! :-)

    RépondreSupprimer
  7. MHPA,

    Probablement.

    Poireau,

    Chut !

    RépondreSupprimer
  8. Vous pouviez lui faire remarquer d'un ton apitoyé qu'avec des couilles cela aurait été bien pire —puisque l'idée vous a immédiatement sauté à l'esprit. Ça l'aurait certainement réconfortée.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai arrêté de me moquer des couilles des gens...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !