10 juin 2011

Etude de cas : faut-il travailler le lendemain d'un #KdB ?

Exceptionnellement, j’ai laissé à El Camino le soin de rédiger le compte rendu du Kremlin des Blogs d'hier soir puisqu’il s’est livré à une expérience pour le compte du ministère des transports. Je vais néanmoins lui en recopier une partie ce qui m’évitera de devoir coller les liens à la main.

« j'ai eu le plaisir de rencontrer pour la première fois Guy Alain Bembelly qui était venu de Lyon » « Yann et Nicolas était en train de débattre » « Comme d'habitude il y avait plein de gens sympathiques, Seb Musset, @Val_Do, Dagrouik, David Burlot (comme un Birgorneau mais en plus gros), Jérémi de chez le Webstern, @PL_Constant de chez France2, Petit Louis, Romain le grand, Florent de Typepad, Gildan et Menilmuche (j'espère n'avoir oublier personne) » J’espère aussi, sinon ça va chier.

Venons-en à nos moutons puisque je me suis moi-même livré à une expérience pour le ministère de la santé et celui du travail : il n’est pas très bon de cumuler un pot de départ en retraite où on est obligés de picoler du champagne et de bouffer des petits fours pour satisfaire une hiérarchie oppressante et un Kremlin des Blogs où on est obligés de picoler de la bière et du pinard et de bouffer un magret de canard suivi d’un fondant au chocolat pour satisfaire une hiérarchie oppressante dans les classements des blogs. Et surtout qu’on aime ça.

Je me suis réveillé sans la moindre difficulté légèrement plus tard que d’habitude mais j’ai pu arriver au boulot dans des délais compatibles avec ma lourde fonction qui consiste à aider des collègues à rédiger des conneries et à assister à des réunions.

J’ai commencé par proposer à l’un d’entre de profiter de ma position hiérarchique vachement zimportantz pour répondre à sa place à un mail légèrement désagréable de la part d’un client. Le client est roi mais on ne peut pas tout laisser passer sinon on se ferait marcher sur les pieds. Mon collègue était content, il avait mon brouillon de réponse à relire dès qu’il est arrivé au boulot mais je n’ai pas fait de billet matinal sur le blog politique : le travail avant tout. Avec son accord, j’aurais pu envoyer le mail puis nous aurions plus tous les deux, bras dessus-bras dessous partir à la réunion qui nous attendait sagement dans la salle qui porte bien son nom Elle s'appelle "Salle de réunion".

Il m’a néanmoins fait ce commentaire « Ah oui, tu as raison !  On ne peut pas laisser passer ça. Mais heureusement que tu réponds à ma place parce que je n’aurais jamais osé écrire ce que tu as écrit, c’est pourtant drôlement bien. »

Je me suis alors relu pour savoir ce qu’il trouvait osé. J’ai compris.

Je peux donc communiquer les résultats de mon étude à Madame Nora Berra, Secrétaire d’État auprès du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, chargé de la Santé, et à son chef Monsieur Xavier Bertrand, Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé.

Je vais l’énumérer ainsi : « Précéder un Kremlin des Blogs d’un pot de départ en retraite fait courir le risque au salarié d’arriver au travail à 8 heures, le lendemain matin, dans un léger état d’ébriété propice à une certaine euphorie pouvant mettre en cause les bonnes relation de l’employeur avec ses clients. »

Vous pouvez noter.

Une adaptation de la loi est donc indispensable pour donner des congés spéciaux aux salariés concernés.

Je voudrais en profiter pour donner un conseil de blogage à mes amis blogueurs ivrognes puisqu’il n’y a pas de ministre du blogage. Une conclusion supplémentaire s’impose à mon expérience scientifique que je tire du billet d’El Camino : il ne faut jamais bloguer en état d’ébriété.

Je ne sais pas s’il a relu son billet de compte rendu du Kremlin des Blogs mais il a écrit : « Ça manquait de jolie fille dès le début, comme par exemple les charmantes Marie et Juju » ! Je n’ai pas à juger de ces propos mais ils me paraissent assez peu aimable pour @Val_Do qui, bien que ne tenant pas de blogs, nous a fait l’honneur de nous rendre visite.

Qu’elle en soit remerciée !

N.B. : Mon ami Yann ne m'en voudra pas d'illustrer ce billet avec notre échange de SMS de ce matin, même s'il s'agit d'une conversation strictement privée. De sens, surtout.

5 commentaires:

  1. Ah oui zut, toutes mes confuses à @Val_Do! Faut dire que se lever 3h après s'être couché, c'est dur.

    RépondreSupprimer
  2. Tu as traité le client comme les trolls sur tes blogs ?
    (Ah ! Je crois que cette fois je suis dans le bon billet pour cette remarque)…

    RépondreSupprimer
  3. Pas de boulot ni billet le lendemain d'un "Kronembourg des blogs!! "
    Relaxe, Cool, Zen lexo...
    Merci à El Camino pour le CR.

    RépondreSupprimer
  4. Même moi qui suit parti tôt , j'ai eu du mal a taffer , il faut un jour ferié apes chaque Kdb

    RépondreSupprimer
  5. c'est bien cela le problème...
    du jeudi soir
    comment être sans problème
    le vendredi noir

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !