20 juin 2011

Feignant, Fainéant, Faignant ?

Ce blog ne recule devant rien pour la culture de ses lecteurs. C’est un commentaire de Zette à ce billet de Yann qui m'inspire ce billet. Pour l’anecdote, Yann m’a envoyé un mail, ce matin, pour me dire qu’il était sec : pas d’idée de billet pour son blog. Je lui ai répondu « Faignasse » et il en a tiré un billet. Zette fait remarquer, en commentaires, qu’on écrit « Feignasse » et pas « Faignasse » ce que semble confirmer le Word avec lequel je rédige le présent billet.

J’aurais donc appris quelque chose aujourd’hui si tant est que l’orthographe d’un mot proche de l’argot soit vraiment importante. Une recherche sur Internet semble le confirmer.

Par contre, Didier Goux m’engueulait l’autre jour parce que j’utilisais « Faignant » à la place de « Feignant » ce qui est mal, parait-il. C’est aussi confirmé par de « longues » investigation avec Google mais les résultats ne sont pas formel, certains dictionnaires semblent confirmer la possibilité d’utiliser « Faignant » (de même que le correcteur orthographique de Word).

Ainsi, seuls semblent réellement correctes les deux orthographes « Fainéant » et « Feignant », le premier venant du vieux français « fait néant », le deuxième étant le participe présent du verbe « feindre » et viendrait de « feindre de travailler ».

Une recherche plus précise sur Internet indique que « Feignant » a pris son sens commun assez récemment et, en bon réactionnaires, nous préférerons donc « Fainéant ».

Et Google est magique. La seule version « familière » de « Fainéant » est ainsi « Fainéasse » ce qui nous permet de nous moquer de Zette (et du correcteur orthographique de Word).

11 commentaires:

  1. Ouais, encore un billet de FEIGNASSE.

    RépondreSupprimer
  2. Pour le coup, je vais me coucher mon con ce soir. Merci Zette !

    RépondreSupprimer
  3. Zette,

    Non, j'ai bien fait des recherches contrairement à d'habitude.

    Yann,

    Il y a de la marge.

    RépondreSupprimer
  4. pfff !
    Je savais bien que vous feignissiez de ne pas faire attention zo mots zé conjugaisons !
    :)

    RépondreSupprimer
  5. Littré confirme les deux possibilités (fainéant et feignant), mais précise que le second est "populaire" – mot qui, à son époque ne signifiait pas "arabo-africain", comme dans notre moderne "quartier populaire", mais simplement : "utilisé par le peuple".

    Quant à faignasse, le mot n'étant pas français, on peut l'écrire comme on veut.

    RépondreSupprimer
  6. Didier,

    Parfait... Je peux donc me moquer de Zette.

    Gildan,

    Hors de question ! C'est très important...

    RépondreSupprimer
  7. Branleur, c'est plus facile à écrire à partir d'une certaine heure...

    (mais joli billet)

    RépondreSupprimer
  8. Ah !

    Oups ! J'ai pas répondu à FalconHill !

    RépondreSupprimer
  9. Je suis surpris que Didier Goux t'engueule, lui dont les commentaires sont un modèle de modération humaniste !
    :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !