02 juin 2011

Quand le blog survit à son taulier. Salut Olivier P. !

J’ai appris, ce matin, la mort de mon copain Olivier P. Nous nous étions connus par blogs interposés et avions rapidement sympathisé, ayant le même positionnement politique et surtout la même vision de la chose. Il était venu à Paris plusieurs fois, ne manquant jamais de passer à la Comète, souvent à l’improviste. Il était malade depuis un bout de temps mais ça ne l’empêchait pas de faire quelques virées à la capitale. La dernière fois, je crois que c’était avec son fils pour aller voir le salon de l’auto. Il prenait toujours un hôtel à Bicêtre… J’en ai fait un billet dans le blog politique pour prévenir les copains blogueurs.

Depuis, je bricole sur Internet en attendant l’heure de partir prendre mon train. J’ai réparé les pages Facebook de mes blogs (qui ne publiaient plus rien), j’ai installé des boutons « Like » un peu partout…

Et je ne cesse de penser à lui, je m’imaginais le poussant au cul pour qu’il fasse comme, pour qu’il développe son blog, … Bizarrement, certains tops Wikio ont commencé à sortir dès le premier du mois (au lieu du 3 généralement). Le « Multi » est chez Zette, avec, parmi les copains : 2 Virginie B 3 La Maison du Faucon 5 Au comptoir de la Comète  6 De tout et de rien, surtout de rien d’ailleurs 7 Partageons nos agapes 9 Chez El Camino 10 Le blog de Guy Birenbaum 11 Saint-Pierre-des-Corps, c’est où ça 14 100 000 V 17 Chez Homer 19 Zette And The City. Le « Société » est chez Olympe : 1 Olympe et le plafond de verre 3 Variae  4 A toi l'honneur !, la suite... 5 Ménilmontant, mais oui madame... 6 La Toile de David Abiker 8 Mon avis t'intéresse 12 Un raleur de plus 13 FullHdReady 20 Le Monolecte. On apprend ici que Poireau est toujours roi des Belges et que DF est Président du Présidium du Soviet Suprême Suisse alors que Louis est sixième.

Au mois de mai, le blog d’Olivier était 71ème du classement Wikio des blogs politiques. Je n’ai pas pu m’empêcher d’aller regarder quand j’ai vu que les premières exclusivités étaient sorties.

Il s’en foutait totalement mais ça me fait bizarre de penser que le nouveau classement sortira bientôt et qu’en l’étudiant pour faire mon billet mensuel, je tomberai fatalement sur son blog alors que lui n’est plus là. L’occasion de repenser au gars sympa avec qui j’ai passé quelques soirées mémorables, entre la Comète et l’Aéro.

Son blog va rester. http://cestjustehistoirededire.blogspot.com/ répondra toujours. Eternellement peut-être… Peut-être que blogger le détruira au bout de quelques années, constatant l’absence d’activité.

En écrivant ces deux lignes, je me préparais à écrire : « Personne n’a les clés de son blog pour le supprimer, pour faire un dernier billet ». Et je viens de me rappeler… J’ai les clés. Comme celles de plusieurs copains blogueurs à qui il m’arrive de titiller le CSS.

Je voulais faire ce billet non pas pour exprimer ma tristesse, parce que c’était un copain, elle ne regarde que moi mais pour me rappeler du paradis des blogs et cette sensation étrange qu’on a parfois à penser que les blogs nous survivrons. J’ai eu cette pensée en bricolant sur mes blogs, bidouillant ma blogroll, je suis tombé, dans mon agrégateur de flux, sur son blog. Quand vais-je prendre la décision de le supprimer de là et de mes blogrolls (il est au moins dans trois blogs) ?

Et je me retrouve là, me rendant compte que j’ai les clés de son blog, comme s’il me les avait laissées en héritage. Mais je suis seul.

Je vais laisser son blog tel quel parce que c’est la seule décision qui s’impose. Peut-être qu’après quelques semaines, je rédigerai l’ultime billet annonçant la triste nouvelle. J’ai pensé, trois secondes, à jeter les clés (à me supprimer des administrateurs du blog), dernière lâcheté que j’aurais pu accomplir, comme si je me débarrassais d’un fardeau,…  Il faut tout simplement que je garde les clés au cas où, un jour, la famille repense à son blog.

Pour l’instant, c’est moi qui pense à la famille, à son fils surtout, le seul que je connaissais. Ils ont toute mon amitié.

14 commentaires:

  1. C'est juste un magnifique billet...

    RépondreSupprimer
  2. Merde…

    [Je ne l'ai connu que virtuellement mais j'ai souvent pensé à lui… Bises aux proches…]

    RépondreSupprimer
  3. Comme je l'ai dit chez Elmone, c'est impressionnant d'aller aujourd’hui sur son blog, en plus il nous avait linké sur son dernier billet... une bien triste journée finalement...

    RépondreSupprimer
  4. Je l'avais vu à la Comète pour le premier KdB, c'est un chic type, j'avais sympathisé par la suite sur le net.

    ...

    RépondreSupprimer
  5. Ne perds pas la clef, tu as bien fait de la garder.
    Mes condoléances à son fils s'il passe par ici.

    RépondreSupprimer
  6. Chouette billet et oui, garde les clefs du blog, qu'il ne soit pas supprimé un jour pour inactivité.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne le connaissais pas certes, mais ce billet pousse à la réflexion sur soi. Salut l'ami.

    RépondreSupprimer
  8. Quelle tristesse mon dieu , bravo pour ton magnifique billet plein de l'humanité qui te caractérise

    RépondreSupprimer
  9. Il faut, je pense, l'entretenir. Pour son fils, au moins.

    RépondreSupprimer
  10. émue et touchée par cet hommage des plus chaleureux et formidable ...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !