23 novembre 2011

Bistros en crise ?

Hier soir, dans un rapide billet écrit du comptoir de la Comète, je disais que mes bistros habituels étaient étrangement vide. Ce que je ne savais pas, c’est qu’ils avaient fait tous les deux un bide le midi, avec leur plus petit nombre de couverts pour un jour normal (ni férié, ni pont, ni week-end), y compris pendant les périodes de vacances scolaires.

C’est d’autant plus surprenant que le mardi et le jeudi sont généralement les meilleures journées de la semaine.

Avec les patrons, on ne cesse de s’interroger.

Il y avait une baisse régulière de la clientèle du soir depuis plusieurs années mais le midi, les restos fonctionnent encore relativement bien.

Pourquoi ce mardi 22 novembre a-t-il été un bide dans deux restaurants proches (et probablement tous ceux du quartier) ?

Dans un seul, ça serait compréhensible : le plat du jour qui ne plait pas, la plus grosse entreprise du coin en séminaire ou un truc comme ça, mais les deux, ce n’est pas possible. Il y a moins de monde à avoir mangé dans le secteur de la Comète, hier midi.

Avec un des patrons, on se demandait si c’était la crise économique… Elle joue probablement, la fin du mois approche, les gens n’ont plus d’oseille. Les fêtes approches, il faut mettre des sous de côté et tout ça…

Mais de là ce que ça se fasse un 22 pour tout le monde…

7 commentaires:

  1. Quand même pas drole tout ça... (bonne soirée quand même)

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Pas grand monde ce midi, non plus à l'Amandine.

    RépondreSupprimer
  4. Tu remplaces le gros Loïc, voulais-je dire.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !