19 novembre 2011

Adieu Henri

Je ne sais pas si vous vous rappelez d'un billet du blog politique, il y a environ un an : "les 70 euros du bout du monde". C'est un de ceux qui a le mieux circulé dans Twitter.

Mes blogs ont perdu un de leurs personnages, aujourd'hui. Henri est mort aujourd'hui. Il était malade (diabète) depuis 2 ans et dans le coma depuis hier.

Odette, sa concubine, est à la Comète, ce soir. J'espère qu'elle pourra garder la maison (ils n'étaient pas mariés). Sinon, il faudra que je trouve quelqu'un d'autre pour mon linge.

Adieu Henri.


- Posted using BlogPress from my iPhone

9 commentaires:

  1. Dure est la vie ...
    Si ce couple était locataire, elle peut garder la maison : art.14 loi du 6 juillet 1989.
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  2. Non. Il était propriétaire et n'avait pas divorcé avec sa femme alors qu'il est avec Odette depuis 30 ans. Depuis qu'il est tombé malade (deux ans), je les tannais pour qu'ils se mettent à jour.

    RépondreSupprimer
  3. Des billets juste très durs... Pas marrants

    RépondreSupprimer
  4. ca va être chaud ... sauf si l'épouse décide de ne pas mettre la concubine dehors et respecte la mémoire de son mari défunt ... c'est peut être possible ... il n'y a pas que des rats sur terre ...

    RépondreSupprimer
  5. Elle peut demander à l'épouse de lui faire un bail ... Il faut sûrement négocier ça ...
    Mais il faut aussi qu'elle cherche dans ses papiers si, d'une certaine façon, elle n'a pas contribué à l'achat ... en trente ans, c'est possible. Qu'elle voit un notaire ... Consultation gratuite organisée dans tous les départements, par la Chambre départementale des notaires.C'est sûrement ce qu'il y a de plus urgent à faire.

    RépondreSupprimer
  6. Apolline,

    Je vais laisser passer quelques jours et essaierai de voir avec elle. Je compte sur les copains des blogs pour me renseigner !

    FalconHill, Jean,

    Merci !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !