22 novembre 2011

Journée de misère dans les bistros

Je suis arrivé un peu plus tard que d'habitude à la Comète. Ma bande n'était pas là. Du coup, je suis monté immédiatement à l'Amandine.

Il y avait quatre clients au comptoir. Le temps que je finisse mon verre, il n'en restait plus qu'un. À 20h15, Michel pouvait fermer.

Je suis revenu à la Comète où m'attendaient Djibril, Odette et un pote à elle. À 21h15, j'étais tout seul. Deux clients en terrasse et un, je crois, en salle.

L'Aéro est fermé depuis 20h30.

En 15 ans, je n'avais jamais vu ça. Une ambiance de fin du monde.


- Posted using BlogPress from my iPhone

6 commentaires:

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !