14 novembre 2011

Oui à la pilule gratuite, laïque et obligatoire

On m’informe que la pilule gratuite et anonyme fera prochainement l’objet d’un projet de loi. Je suppose qu'il s'agit de donner la pilule aux adolescentes sans en parler à leurs parents.

Que la pilule soit gratuite, je veux bien. J’adhère, même. Tiens ! J’envisage même de la prendre si c’est gratuit.

Je rappelle néanmoins la définition de l’adjectif anonyme. Il y en a même trois :
-         Dont on ne connaît pas le nom,
-         Dont on ne connaît pas l'auteur,
-         Dénué de personnalité.

Doit-on comprendre que :
-         les jeunes filles seront invité à prendre un médicament sera le nom sur l’étiquette ?
-         le nom du laboratoire ayant conçu la pilule sera secret ?
-         les pilules devront être rondes et blanche ?


11 commentaires:

  1. Billet rigolo !

    Tiens pour info, sais-tu qu'il est autorisé de faire de la pub ( et tout le marketing qui va avec ) pour les capotes ( ex: Manix ) mais qu'il est totalement interdit pour un fabricant de faire de la pub pour les préservatifs féminin: pilule, stérilet et tutti...
    Cette interdiction, toujours en vigueur, date de l'apres guerre: il fallait repeupler

    RépondreSupprimer
  2. @corto74 que fait Nora Berra au lieu de l'autoriser?

    RépondreSupprimer
  3. La pilule par contre l'interdiction ne date pas d'après guerre je pense ;)

    RépondreSupprimer
  4. Et s'il y a oubli de pilule, le bébé qui naîtra n'aura pas de nom, lui non plus. C'est comme ça !

    RépondreSupprimer
  5. C'est ultra dangereux, de toutes façons.

    Dans un registre très différent, je viens de te taguer... sous forme de proverbe chinois. C'est ici:

    http://fattorius.over-blog.com/article-portrait-chinois-tague-trois-fois-88715624.html

    RépondreSupprimer
  6. C'est quoi le problème ? C'est que c'est gratuit où anonyme ? Les deux concepts ne me dérangent pas...Il n'y a pas un petit peu de ringardise réac dans ce billet ?

    RépondreSupprimer
  7. Kalondour,

    C'est quoi la ringardise ? C'est moderne de changer la signification des mots ?

    Non. C'est risible et je le fais volontiers...

    DF,

    Je vais aller voir ça.

    Solveig,

    Naissance sous X ?

    Romain,

    Non !

    Corto,

    Bah ! La loi n'est pas toujours au top !

    RépondreSupprimer
  8. Je suis entièrement d'accord avec ce projet de loi. Les filles doivent vivre leur vie comme elles le veulent. Celles qui se confient à leurs parents, ce sont celles qui ont la chance d'avoir des parents ouverts et évolués.
    Celles qui le cachent, ce sont celles dont les parents sont attachés à des principes d'un autre âge, tel le culte de la virginité ... virginité qu'on ne demande pas aux garçons de conserver ...!!!
    Que ces jeunes filles ne soient pas contraintes à une IVG quand elles souhaitent avoir des relations intimes ... je trouve cela tout à fait normal.

    RépondreSupprimer
  9. Apo,

    Oui, mais ça n'est pas le sujet de mon billet !

    RépondreSupprimer
  10. Je me demande bien pourquoi on ne réouvre pas les centres de plannings familial, qui ont fondu comme neige au soleil année après année. Là, les jeunes filles trouvaient conseils, médecins, réconfort, assistance et pilule gratuite (entre autre).
    La contraception sans les parents derrière, je suis pour, évidemment. Mais la pilule, c'est quand même un médoc qui peut entraîner des complications et la prendre régulièrement sans suivi médical minimum, ça me paraît risqué.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !