25 février 2013

L'humanité médiocre au comptoir des bistros

J'étais hier soir dans un bistro du quartier. Je ne dirai pas lequel. Même sous la torture. Sauf si vous m'offrez à boire. Son fils de 15 ans ne répondait pas au téléphone. Il était parti de chez lui dans l'après-midi et aurait du rentrer chez sa mère qui ne l'avait pas vu.

Je suis rentré à la maison et j'ai essayé de l'appeler une dernière fois (j'avais essayé de l'appeler avec mon téléphone au cas où il ne décrochait pas uniquement quand ses parents appelaient). Rien.

Je suis repassé ce soir pour prendre des nouvelles. La police a appelé le père à minuit mais il dormait. Finalement, ils ont ramené le môme chez sa mère à deux heures. Ils l'avaient arrêté vers minuit alors qu'il roulait à scooter sans casque avec un pote à lui.

Quel con...

Ce soir, j'étais le seul à prendre des nouvelles alors que les autres clients étaient présents hier soir. Indifférence à gerber. Ils se présentent comme copain mais n'en ont rien à cirer.

Le patron raconte donc l'histoire devant tout le monde, à savoir une brochette de bons clients.

Ces cons ont commencé à lui expliquer que son fils devait faire gaffe parce qu'il allait se retrouver en question et qu'il se ferait violer parce que la plupart des prisonniers sont là parce qu'ils sont homosexuels ou pédophiles (je ne sais pas s'ils font la différence). Comme s'il n'y avait pas de meilleure solution pour redonner le moral à un père.

Médiocrité de l'humanité.

10 commentaires:

  1. L'aéro, c'était (twitter hier soir)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je plaisantais. La Comète et l'Amandine sont fermés le dimanche soir.

      Supprimer
  2. Et le pire, c'est que j'imagine que ces cons étaient contents et fiers d'eux... Enfin je dis ça je ne sais pas.

    Mais oui, c'est médiocre... Pas que dans les bistrots, malheureusement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ! Même pas fiers, même pas contents, seulement cons.

      Supprimer
  3. •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰
    Bonjour Cher Nico !!!!
    je crois qu'il n'y a rien de pire que l'indifférence ...
    heureusement que n'es pas du tout comme ça et que tu te soucis des autres ... tout n'est pas perdu pour le monde tant qu'il y aura des personnes comme toi.
    Bonne continuation !!!!
    GROS BISOUS ensoleillés !
    •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰

    RépondreSupprimer
  4. Allez, laisse leur le bénéfice du doute.
    Bien des gens n'appellent pas pour "ne pas se mêler des affaires des autres" ... par discrétion, quoi !
    Quant à la confusion entre homos et pédophiles, elle est flagrante et désolante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Pas de bénéfice du tout. Dimanche soir, le patron nous fait part de ses problèmes, le lendemain, on prend des nouvelles...

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !