16 février 2013

Autre monde


2 commentaires:

  1. Je me demande toujours comment vous faites pour écouter des âneries pareilles. Et surtout pour supporter la voix de crécelle de cet Aubert-là…

    Enfin, pendant ce temps-là, vous n'êtes pas dans les bistrots.

    (Ah ? On me souffle dans l'oreillette que, si, vous y êtes malgré tout…)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne diffuse jamais de musique quand je suis au bistro. Je ne diffuse que rarement de la musique, aussi.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !