06 décembre 2011

Coloc arrivé !

A 21h45, j'ai envoyé un message à mon "colloc" (voir l'histoire à partir de février dernier) pour lui dire de rappliquer à la Comète au plus vite, ayant mieux à faire que de trainer à la Comète un mardi soir. Il s'est pointé, naturellement dans les cinq minutes ayant peur de finir la nuit dehors (je vous conseille de relire mes billets d'il y a un an). Il était saoul comme un cochon.

Nous sommes rentrés. Il a téléphoné. Il est couché. Je peux enfin redevenir moi-même.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !