10 décembre 2011

Ma grosse 308

Quand je suis allé récupéré ma voiture de location, hier matin, un type de l'agence qui me connaît un peu a proposé à la petite dame du guichet de me donner une voiture plus grosse puisqu'ils en avaient plein en stock, alors que j'en avais réservée une de la gamme « Mégane » (quand on loue une plus petite, ils ne donnent pas une diésel, donc ça revient plus cher, comme je fais 900 km ; par contre, les gammes au dessus sont hors de prix).

Je n'allais pas refuser ! Une fois, j'avais eu une Mégane Cabriolet. C'est bien pour faire le cake. Mon côté beauf... J'ai refusé une fois, ils m'avaient refilé une Fiat 500 haut de gamme mais elle était automatique : je ne sais pas comment on fait (à l'époque je louais les voitures à Orly et je ne me voyais pas essayer une voiture automatique pour la première fois de ma vie sur les autoroutes de banlieue...).

Je sais, c'est étrange : il y a des gens qui sont prêts à louer des Fiat 500 cabriolet à Orly.

Toujours est-il que j'étais quand même un peu surpris quand ils m'ont filé les clés, c'était une 308. Quand je suis monté dans la voiture, j'ai constaté que c'était un modèle haut de gamme, équipé d'un GPS intégré et d'un truc rigolo qui permet d'afficher la vitesse sur un bout de plexiglas au dessus du volant, comme si elle était projetée sur le pare brise. Le GPS est rare dans les voitures de location : ils préfèrent les louer en plus.

Finalement, j'arrive à vous pondre un billet toutes les trois semaines, avec mes voitures de location. Et encore, je n'ai pas fini.

La route fut fort correcte malgré un crachin continu et le fait qu'ils ont supprimé trois panneaux d'annonce de radars fixes (ce dont je me fous, le régulateur de vitesse m'empêche de faire des conneries) mais j'étais tellement habitué à les voir, que la vue des radars m'a surpris à chaque fois.

D'un autre côté, je n'ai pas fait de billet politique depuis hier matin, je peux bien pondre des tartines ici et il me reste une heure et demie avant d'aller au bistro. Tiens ! J'ai été vachement surpris, à l'agence de location : ils ne m'ont demandé ni mon permis de conduire ni si je voulais une assurance complémentaire. C'est la première fois que ça arrive.

Quand je suis monté dans la voiture, j'étais impressionné. Le compteur kilométrique indiquait 3 km. La voiture était neuve.

Le GPS fonctionnait à merveille et m'indiquait que j'allais arriver à 15h56. Je suis arrivé à 17h10. C'est à cause des listes de diffusion du PS pour la campagne de Hollande : je passe un temps incroyable à lire mes mails dans les stations service.

Arrivé à la maison, j'ai connecté l'iPad à la wifi pour le montrer à ma mère. C'est dans une grande maison qu'on apprécie ce genre d'appareil puisque j'ai pu surfer tout en papotant avec elle...

Je vais au bistro et me fais engueuler par Christophe, le patron, parce que je n'avais pas l'iPad. Je lui ai dit que j'étais peut-être geek mais que j'avais surtout soif. Il a tellement insisté que je suis rentré le chercher.

J'étais pressé, j'ai accéléré un peu vite en partant (sans faire d'excès de vitesse) et j'ai eu la peur de ma vie. Il faisait nuit et il pleuvait, je n'avais pas vu un petit vieux qui traversait doucement le boulevard. J'ai pilé mais comme ça ne suffisait pas, je me suis mis sur la file de gauche en urgence, préférant la collision frontale avec une autre voiture qu'écraser un type.

Tout est bien qui finit bien. Le petit vieux a failli mourir d'une crise cardiaque... Il m'a regardé comme un abruti pendant que je l'engueulais en pensant à ma 308 toute neuve.

Je plaide coupable, j'avais accéléré un peu brutalement. Il n'empêche que quand on connait Loudéac, on ne traverse pas à CE passage piéton sans s'assurer qu'il n'y a aucune voiture dans les parages. Il faudrait que la mairie fasse quelque chose, comme installer des ralentisseurs ou un éclairage plus puissant.

Je suis passé à la maison et suis retourné au bistro avec l'iPad.

J'y suis retourné le soir, à pieds et sans iPad.

Vers minuit un groupe de jeune est arrivé. L'un d'entre eux m'a fait un signe comme s'il me connaissait. Sa tête me disait vaguement à quelque chose. Ils étaient saouls et buvaient des espèces de cocktails bizarre : le patron y mettait le feu, le but du jeu était de boire cul sec avec une paille.

A la troisième tournée, le jeune qui me connaissait à dit au patron : « Mets en un au voisin, aussi !  Et oui, c'est mon voisin, le gars, là. » « Oups ! Excuse moi, je ne t'avais pas reconnu. » C'était le « nouveau » voisin de ma mère que j'avais connu quand sa femme et moi nous étions faits fracturer nos voitures (enfin, ma voiture de location)...

Ma mère a un voisin qui prend des grosses cuites. C'est du propre. D'un autre côté, la relève est assurée dans le quartier. Je suis soulagé.

« Tu bois un verre avec nous » « heu, une bière. » « Non ! Patron, mets lui aussi un verre de machin » (j'ai oublié le nom de l'affreux cocktail).

Me voilà obligé de boire un alcool fort en flamme... Ce qui explique peut-être que j'ai dormi 9h20, cette nuit...

Vers midi, un copain mécanicien est venu réparer le portail de ma mère. Il faut toujours passer vers midi quand on bricole chez les parents d'un pote, c'est un coup à se faire offrir l'apéro mais j'ai refusé poliment...

Toujours est-il que nous discutions pendant qu'il bricolait le portail. Il a regardé la voiture. Il m'a dit : « ben elle est vachement grosse. » « ben oui, c'est une espèce de 308, un modèle haut de gamme ». « Ah non ! Ca n'est pas une 308, une 3008, peut-être ? » « Non, non, c'est bien une 308, je te dis. »


Je lui ai montré le tableau de bord, vachement impressionnant. Voir la photo. Il avait fallu que je sorte le manuel pour savoir à quoi servent certains boutons (sous les aérateurs centraux). J'étais donc parfaitement sûr qu'il s'agissait d'une 308.

C'est lui le mécanicien. Je suis allé vérifier à l'arrière de la voiture.

C'est bien une 3008.

10 commentaires:

  1. Moi je dis qu'y faudrait supprimer les vieux à la naissance ...

    RépondreSupprimer
  2. Changeant de voiture - de loc - chaque semaine, il m'arrive souvent (en pestant) de devoir lire le mode d'emploi en urgence pour trouver certains accessoires.
    Le GPS intégré, je confirme, c'est normalement en option et je suppose que c'est ton charme, ta coupe de cheveux, ta cravate ou les trois qui ont fait oublier à la jeune femme de l'agence de te demander ton permis (faute grave !)

    RépondreSupprimer
  3. Oui. Ça me paraît être une faute grave.

    RépondreSupprimer
  4. ...mais non ! ... je sais bien que Romain Blachier est jeune et beau !
    je dis ça pour le vieux que tu as failli renverser !!!

    RépondreSupprimer
  5. Bonne bagnole quand même, moi j'aime bien son look.

    RépondreSupprimer
  6. Moi, j'aurais autant la trouille de me lancer sur les routes mouillées avec un tank pareil qu'avec un Fiat 500 à louée à Orly.
    la technologie haute gamme me terrorise. Mon complexe de pauvre, sans doute.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !