12 décembre 2011

Coup de vieux ?


Alors que je déambulais, ce matin, dans le hall de l’immeuble, un môme d’une petite quinzaine visiblement paumé vient vers moi et me demande : « Excusez-moi, Monsieur, je cherche l’entreprise XXX, c’est bien ici ? ». Je lui montre la porte mais comme il n’y avait rien d’indiqué, il hésitait. Je m’entends encore lui répondre « Si, allez-y, c’est bien là ! »

J’avais vouvoyé un môme…

Je vire réactionnaire ou quoi ?

12 commentaires:

  1. mais non, il était tôt, tous tes neurones n'étaient pas encore actifs :-)

    RépondreSupprimer
  2. Béa,

    Ca doit être ça...

    Philippe,

    Oui, c'est normal qu'il me vouvoie mais le contraire est bizarre (au boulot on se tutoie tous, je tutoie toute le monde dans les blogs ou presque, et j'ai toujours tutoyé les gens bien plus jeune que moi).

    RépondreSupprimer
  3. Mais non, tu es progressiste au contraire, tu vouvoies car tu respectes la jeunesse !
    ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Tu es très respectueux de toute cette jeunesse que le monde économique s'apprête à nous piétiner gaillardement, voilà tout !

    RépondreSupprimer
  5. Toujours mieux de prendre un coup de vieux que d'être un sale vieux, non ? Enfin ce n'est qu'un modeste point de vue.
    http://vivre-en-islande.blogspot.com/2009/05/sale-vieux.html

    RépondreSupprimer
  6. Vous filez un mauvais coton, je vous le dis, moi ! Vous allez finir par voter pour Renaud Camus à la présidentielle, faisez gaffe…

    RépondreSupprimer
  7. imagine ce que ça va être dans 4 ans et demi!

    RépondreSupprimer
  8. Ah on peut les vouvoyer et les respecter, ces jeunes, vu ce qu'on leur laisse, mon bon Môssieur.

    RépondreSupprimer
  9. MHPA,

    Ca doit être ça...

    L'Islandais,

    Ouais...

    Didier,

    Ah non ! Pitié !

    LG,

    Tiens ! Tu connais mon âge par coeur !

    Urvoy,

    Ouais...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !