08 décembre 2011

La bière sauve des vies !

Un sympathique Twittos me rappelle un fait divers dont nous avons causé avec Tonnégrande hier soir : « un habitant de l'Alaska, s'est retrouvé coincé pendant trois jours dans la neige, sur une route perdue ». Il n’avait que quelques bières (congelées) à sa disposition pour survivre. Le type a réussi à la gratter pour en « boire » un peu et à survivre pendant trois jours.

En cherchant dans Google pour avoir plus d’explication, je suis tombé sur une autre histoire d'un type sauvé par de la bière, encore plus incroyable.

Un type brulé à 40% pensait que l’hôpital était fermé et a décidé de se saouler à la bière pour oublier la douleur ou passer le temps (l’histoire ne le dit pas). Quand il est arrivé à l’hôpital, 17 heures après, il était en pleine forme, surprenant beaucoup les toubibs.

Il aurait du mourir d’un choc « hypovolémique » (une baisse rapide de la pression artérielle et du volume du sang) mais le liquide ingurgité l’a maintenu en vie.

Et on trouve toujours des ronchons pour critiquer la bière.

4 commentaires:

  1. Vive la bière !
    (selon des fuites (dans le fût), la bière s'apprêterait à se présenter au présidentielles. Une barrique viendra-t'elle engorger une nouvelle fois le centre ?)

    RépondreSupprimer
  2. Bien sûr, que la bière, c'est excellent pour la santé!

    Et aux ronchons qui ne veulent pas l'admettre, je brandis mon exemplaire du bouquin du docteur Jean-Marie BOURRE (ça ne s'invente pas): "De l'épi au demi: la bière, aliment, santé, plaisir" un peu comme d'autres agiteraient leur Bible pour éloigner le Malin.

    Une lecture recommandable.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !