03 décembre 2011

Vertus du hasard et charcuterie

J'étais occupé à la rédaction de ce billet indispensable quand mon téléphone se mit à sonner. Je décroche. C'était l'Irremplaçable, digne (et malheureuse) épouse de Didier Goux. Voyant son nom sur l'appareil, j'ai craint quelques secondes une mauvaise nouvelle (pas pour la gauchosphère).

C'était en fait pour me demander l'adresse de la charcuterie de Rethel dans les Ardennes pour acheter du boudin blanc.

J'ai une vie trépidante : des amis m'appellent pour me demander des adresses de charcuteries dans les Ardennes pour acheter du boudin blanc, comme s'ils ne pouvaient pas demander à des passants ou faire le 118 712, digne remplaçant du 12 de nos grands mères. 

Pendant ce temps, je reçois un SMS du vieux qui me demandait s'il pouvait me téléphoner dans un quart d'heure. Il est gâteux. La prochaine fois, il m'appellera pour me demander s'il peut m'envoyer un SMS. Je lui réponds : "ben vieux con, appelle-moi maintenant".

Il me répond : "je ne peux pas, je suis à la charcuterie".

11 commentaires:

  1. Ne dis pas SMS au Chenu, il n'est pas au fait des nouvelles technologies, il va croire que c'est une liste de courses qui veut dire Saucisses Mortadelle Saucisson,

    RépondreSupprimer
  2. Y a pas à dire, la blogo, c'est un sacré maillage d'amitié, de services rendus, de solidarité, d'entraide etc.

    RépondreSupprimer
  3. Lolo,

    Ah les vieux !

    Zette,

    Dans le cochon, surtout.

    RépondreSupprimer
  4. ton n0 n'est pas celui de la boucherie Sanzot si je comprends bien

    RépondreSupprimer
  5. Z'etes tous copains comme cochons dans la blogosphère. Comme quoi la charcutaille ça créé des liens.

    RépondreSupprimer
  6. Tout ça pour trouver du boudin ... mais ça court les rues, les boudins !

    RépondreSupprimer
  7. J'avais pas vu ce billet. C'est honteux alors que j'essaie d'être délicat pour ne pas te déranger un samedi matin.

    RépondreSupprimer
  8. Solveig : le boudin blanc court peut-être les rues, mais celui de Rethel est véritablement exceptionnel ! D'ailleurs, si vous passez par là…

    Nicolas : si vous voulez y goûter, la maison est ouverte…

    RépondreSupprimer
  9. Tiens, mon commentaire de ce matin s'est paumé…

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour les gens et merci pour vos commentaires. Désolé pour le retard. Je réponds vite fait à Didier qui a eu un pb technique et à Yann qui se plaint.

    Yann,

    C'est juste une formulation. Tu deviens ronchon en vieillissant.

    Didier,

    La modération des commentaires est automatiquement activée après deux jours et, malheureusement, j'oublie trop souvent d'aller vérifier.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !