08 décembre 2011

Le frustré de l'orthographe

Alors que Monsieur Poireau backtweetait un de mes billets, un de ses abonnés a répondu : « dur de lire ça, je fais moi-même des fautes, mais là, faut réussir à déchiffrer. » Connaissant mon niveau en orthographe, ça m’a fait sourire. « Je fais moi-même des fautes », hein !

En fait, je tape mes billets dans Word ce qui me protège des bêtes fautes d’orthographe comme de la plupart des fautes de grammaire et de conjugaison. Par contre, je reconnais volontiers, taper vite et oublier des mots ou en remplacer un par un autre, à l’occasion.

Par exemple, mon billet commence ainsi : « Tel le titre du billet de mon confrère Sarkofrance en partant de l’exemple d’un twit qu’il a émis et qu’il semble regretter. » J’ai oublié le mot « est » après « Tel ». C’est con. Je dis toujours qu’il faut faire vachement gaffe en écrivant la première phrase d’un billet.

Cela dit, je méditais. Mon billet ayant eu la bagatelle de 78 backtweets, ce qui est exceptionnel pour mes blogs, il ne pouvait pas être réellement à chier et illisible. D'ailleurs, il a été lu par plus de 1500 personnes... J’ai donc trouvé un qualificatif pour l’interlocuteur de M. Poireau mais je ne vais pas le sortir ici : son nom est dans l’illustration.

Du coup, je me suis dit que j’allais relire mon billet avec attention pour relever les fautes (j’admets : je ne fais pas une relecture sérieuse de mes billets). Nous en avons donc une ci-dessus.

2. « j’y reviendrais », dans la première section. Ah ! Merde ! un « s » en trop. Remarque, quand j’étais petit, je n’en mettais pas assez…

3. « si tu type que je ne me connais pas me dit », dans la deuxième section ! Ah ! Merde ! J’ai écrit « tu » à la place de « un ». Je vire dyslexique ?

4. « Il avait passé je ne sais combien de temps à tenter que je n’avais pas d’humour », dans la troisième section ! J’ai encore oublié un mot. « à tenter de démontrer » aurait été mieux (par ailleurs, ma phrase est fausse, on y lit que je parle de Didier Goux alors que je parlais d’un de ses commentateurs).

5. « je m’emmerde au comptoir alors je lis pas TL », dans la quatrième section. Ah ! Merde ! « pas » à la place de « ma ».

6. « Mon sang n’a fait qu’un tour, un gros étant stigmatiser », juste après ! Ah ! Merde ! « stigmatisé ».

7. « faites gaffes quand vous plaisantez avec des gens connus » dans le titre de la section suivante ! Ah ! Merde ! Pourquoi un s à gaffe ?

8. « J’étais sur de moi » dans la sixième section. Ah ! Merde ! J’ai oublié l’accent sur le « u », faute que je reconnais faire fréquemment. Et que j’ai fait deux fois dans la même phrase, d’ailleurs.

9. « Ne suivez pas ses conseils » dans le titre de la dixième. Ah ! Merde ! « Ces », bordel.

Voila, voila. J’en ai peut-être oublié une ou deux. Dans un billet de 4700 signes (deux pages et demie et en A4 en police de caractère de taille « 12 »)…

Je regrette mais je n’éprouve aucune honte. C’est mal, je sais. Ah ! Si ! J'ai honte pour la faute dans la première phrase : un blogueur ne devrait jamais faire cette erreur !

Néanmoins, j’ai un côté vicieux. Je suis allé voir le blog du lascar. Il ne risque pas de faire de faute.

Ce n’est pas de chance.

9 commentaires:

  1. Si, si, il lui reste les fautes de goût. Ces petits chiots, ces petits chats, c'est vraiment dégoûtant.

    RépondreSupprimer
  2. Moi, je suis champion des fautes d'orthographe et, j'ai honte, enfin, juste un peu
    Et puis, m'en fiche!
    Ce qui me fait le plus chier, c'est les 1er paragraphes repris chez eBuzzing et cie.
    Alors, j'en ai fait combien?

    RépondreSupprimer
  3. moi, je suis pour le rétablissement de la peine de mort pour les blogueurs politiques qui font des fautes d'ortographe. c'est une question de crédibilité et d'honneur de la profession. Et puis, comme ça, yaura des places à gagner dans le classement d'euzzing !

    RépondreSupprimer
  4. Sur son blog, il se présente ainsi :
    «Qui suis-je : Je suis un jeune homme de 27 ans, passionné par la culture Libre sous toutes ses formes : de l’informatique grâce à GNU/Linux, jusqu’à la photo, en passant par la musique et le cinéma. Toutes mes photos publiée ici sont d’ailleurs sous licence Creative Commons BY NC SA…».

    C'est la pation de la culturs, sa monte à la tette.
    :-)

    [Je dédie ce commentaire à Balmeyer ! :-)].

    RépondreSupprimer
  5. D'un autre côté, il écrit pas grand chose, mais il s'arrange quand même pour faire des fautes àpresque chaque item :

    - "Apprendre à s’assoir" ; s'assEoir !
    - "Everybody love sunsets" ; loveS, putain !
    - "A mon père." À mon père".
    - "Toutes mes photos publiée ici", publiéEs, bordel de dieu !

    Heureusement qu'il publie peu !

    RépondreSupprimer
  6. L'absence d'accent sur une majuscule n'est pas une faute...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !