19 décembre 2011

Un Poireau sur le comptoir

La dernière fois que je n’ai pas fait de compte rendu d’un Kremlin des Blogs, je me suis fait engueulé par Jujusete. Le dernier KDB a déjà quatre jours et je n’ai quasiment rien glandé à part annoncé la présence de Grandpas, un de mes trolls officiels.

D’ailleurs, pour être juste, je n’ai quasiment rien fait dans mes blogs.

Voyons voir ce qui s’est passé depuis. L’illustre Monsieur Poireau, présent au KdB du jeudi logeait à la maison et est parti samedi matin.

Vendredi matin, nous avons glandé. Moi sur l’iPad, lui sur mon PC. Ceci est anodin mais je me suis mis à jouer à Angry Birds comme un taré y compris pendant l’apéro, samedi ou dimanche midi (je ne sais plus), devant le regard médusé du vieux Jacques.

Poireau a mis à profit son vendredi après-midi pour se promener dans Paris alors que je suis resté sagement à la maison faire la sieste. Nous nous sommes retrouvés le soir à la Comète et il a eu « la chance » de voir la bande du soir au complet puisque Djibril, Tonnégrande et le vieux Joël étaient présent et que c’était Clémence qui assurait le service. Il serait resté jusqu’au dimanche midi, il aurait pu rencontrer le vieux Jacques et Patrice mais son foie n’aurait pas supporté.

Je mets « la chance » entre guillemets mais Poireau est peut-être le seul blogueur à affronter la bande des quatre au comptoir de la Comète, un des quatre ne s'étant pas déplacé pour la venue de Gaël, lundi, qui est abominablement vexé. Pas lundi, Gaël. Le lundi n'est pas susceptible.

2 commentaires:

  1. Ben oui, je les aime bien aussi la bande d'affreux.
    Ce n'est pas calculé mais j'aime bien le lendemain soir d'un KdB, ce retour à la normale !
    :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !