30 septembre 2013

L'andouillette de Nicolas

Les blogs cuisine prospèrent beaucoup plus vite que les blogs politiques. Il faut que les blogs politiques réagissent. Figurez-vous que ce matin, j'avais la réunion semestrielle de la boite (il me semble qu'elle se tient désormais tous les trois mois, les semestres raccourcissent). Nous avions un cocktail, ensuite. J'ai mangé assez de petits fours pour ne pas avoir envie d'aller déjeuner. Ce soir, nous avions le pot de départ du chef. Il y avait des petits fours. N'allez pas croire qu'on ne fait que ça, il y a au maximum cinq ou six pots par an. Deux fois dans la même journée, c'est rare.Je me suis encore gavé.

Il n'empêche que j'avais fait deux faux repas, aujourd'hui, et qu'en rentrant à la maison, j'avais faim. Très faim. Genre l'urgence absolue. J'ouvre le frigo et je vois deux andouillettes qui me tendaient les bras. Initialement, j'avais prévu de les faire au four avec de la purée, mais je n'avais plus le courage d'attendre. J'ai donc changé la recette, sachant que l'andouillette crue est très bonne.

Je les ai coupées en rondelles. J'ai haché grossièrement une échalote. J'ai tout mis avec de l'huile d'olive 4 minutes dans une poêle. C'était fabuleux. 

On découvre tous les jours des avantages au célibat.

La prochaine fois, il faudra que je mette un peu moins d'huile d'olive ou que je fasse égoutter le tout cinq minutes.

Burp.

7 commentaires:

  1. Ah zut tu me donnes faim.

    Hyp

    RépondreSupprimer
  2. Je découvre cependant un truc : il t'arrive donc de cuisiner et manger chez toi ??

    Hyp

    RépondreSupprimer
  3. Hum ! Tu interpelles la gourmande qui sommeille en moi !!! :o)
    Miam miam ! :o)

    Merci Nico pour ce partage gourmand et bonne journée !!! :o)

    RépondreSupprimer
  4. Tu n'as pas essayé de les gober comme le font les scandinaves avec les harengs ?

    RépondreSupprimer
  5. J'en conclus donc que le célibat ne met pas à l'abri de se trouver-en-tête à tête avec une andouille.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !