24 octobre 2014

La grosse bite à Dudule

J'espère que vous connaissez ce chef d'œuvre. Il est indispensable. Google est votre ami. 

J'arrive à la Comète, à jeun, une gonzesse, par ailleurs charmante, chantait du Piaf, trémolo compris. Tonnégrande dit alors : ah, te voila !, tu connais de belle chanson aussi...

Je me suis à chanter La grosse bite à Dudule, avant même d'avoir bu ma première biere, ce qui est un exploit. 

C'est la grosse bite à Duduuule,
J'la prend, j'la suce, elle m'encuuuule,
Et quand mes amis me disent qu'est-ce que c'est bon,
Quand ils m'la carrent dans l'oignon,
C'est pas une bite ordinaiiiiire,
Quand ils m'la foutent sans l'derrière. 

Voila pour la poésie. 

Toujours est-il que j'en parlais dans Twitter avec un mélomane averti qui me rappelait l'autre chanson du siècle : mon père était vétérinaire. Ne cherchez pas. Il n'y a que deux chansons du siècle. Ne me sortez pas en commentaires toutes les paillardes que vous connaissez, elles n'arrivent pas à la cheville. Elles sont toutes vulgaires et grossières et dans un blog de la qualité de celui-ci, il serait bon d'éviter. 

Edith Piaf et les Rolling Stones peuvent se rhabiller, en plus. 

Ceci m'a rappelé une anecdote du début des années 2000, à une époque pù il n'était pas prisé de chanter la grosse bite à Dudule dans les bistros. 

Toujours est-il qu'un client racontait des conneries au comptoir. Nous ne pouvions pas m'empêcher de parler mais il nous les brisait. Pour signifier mon énervement, j'ai commencé à siffler la première phrase. Le patron a alors marmoné dans sa barbe la deuxième (nous ignorions mutuellement que nous la connaissions)(ce n'est pas un exploit de la connaître, c'est ce que chantent les Bidochon dans je ne sais plus quel album, c'est réellement une chanson connue, si tu ne la connais pas...). 

De fil en aiguille nous nous sommes mis à chanter à tue tête. 

Un grand moment de la chanson française, je vous le jure. 

6 commentaires:

  1. Malheureusement ces chef d’œuvres se perdent. Un effet secondaire des détronchés du mariage pour tous ?

    RépondreSupprimer
  2. 'Vois sur ton chemin.
    Gamins oubliés égarés.
    Donne leur la main.
    Pour les mener.
    Vers d'autres lendemains'

    RépondreSupprimer
  3. Moi je connais cette chanson :)

    RépondreSupprimer
  4. UN magnifique billet, comme on aimerait en lire plus souvent.

    C'est une belle chanson (que de souvenirs...)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !