01 octobre 2014

La Comète, la magie


Hé ! T'as vu ca ? J'ai réussi à prendre une photo de la Comète sans la louper. C'est bien La Comète, la vraie ! Peut-être la plus belle photo de la Comète jamais diffusée sur le web. Elle pourra me servir de couverture Facebook. Elle est libre de droits. Je vous l'offre. 

Elle est libre de droits mais je risque de marcher de travers en rentrant à la maison et, accessoirement, d'avoir la tête dans le cul demain. 

La Comète est photogénique. Magique et photogénique. 

La qualité de la photo est essentiellement liée à mon nouvel iPhone et aucunement aux deux ou trois bières que j'ai pu boire, ce soir, me laissant entraîner bêtement. 

Vous en voulez une autre ? 


Vous noterez qu'il n'y a presque personne en terrasse. J'espère d'ailleurs que le type qu'on voit n'est pas reconnaissable. Ne disons pas à son épouse qu'il est avec un minet de 21 ou 22 ans qui cherche à arrondir ses fins de mois quitte à se retrouver... au trou. 

Toujours est-il qu'il est temps que je rentre dans le corps de ce billet avant que le type ne rentre dans un autre corps.

Ayant fini le boulot assez tard lundi et mardi, j'ai décidé de rentrer de bonne heure, ce soir pour voir les copains (ce qui fut raté, d'ailleurs, il n'y avait que le vieux Joël). Un des loufiats devant subir une intervention chirurgicale programmée, la patronne était toute seule, ce soir. Et il y a quasiment jamais eu autant de clients ! Le hasard. (Et le début de mois, les salaires ont été versés). 

Il est 23 heures et elle peut enfin commencer à rentrer la terrasse. Il faudra apres qu'elle fasse le ménage, les comptes,... 



Enfin, je pourrais quitter les lieux, cesser mon rôle de garde du corps. 






6 commentaires:

  1. Va falloir qu'un jour tu nous fasses un billet sur la meilleure façon de rentrer une terrasse

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Pas de nouvelle "directe" (j'en ai via le vieux Marcel qui en a données à Corinne).

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !