23 mai 2010

Homophobephobe

Faudrait que je demande à Didier Goux ce qu'il en pense. Ces gugusses me paraissent autant ridicules que les manifestants festifs auxquels je pense (et lui aussi, Suzanne aussi, d'ailleurs).

(via Terminalose dans Twitter)

2 commentaires:

  1. On appelle ça : les deux faces d'une même médaille, ou mieux : les deux fesses d'un même cul.

    Le gros avantage que je vois à ceux-ci, c'est qu'ils ne semblent pas équipés de machines monstrueuses, destinées à déverser de la musique de merde sur toute une ville par milliers de décibels...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !