14 mai 2010

Un distributeur de lingots d'or au Kremlin-Bicêtre

Ah ? Non ! J'ai mal lu la dépêche. "Besoin urgent en or ? Les Emiratis peuvent désormais acheter, dans le hall d'un hôtel d'Abou Dhabi, des lingots à un distributeur automatique, semblable à ceux dispensant des boissons gazeuses."

Indispensable. Tiens ! Je m'imagine bien aller en vacances là-bas. "Et si j'achetais un lingot pour faire plaisir à mon eépouse ?".

17 commentaires:

  1. L'or est le préservatif du riche, quoi de plus normal que de le mettre en distributeur

    RépondreSupprimer
  2. ce qui s'appelle une mise sur orbite

    RépondreSupprimer
  3. Tous les prétextes sont bons pour parler de bite.

    RépondreSupprimer
  4. D'où le slogan : sous les pavés dorés, la plage vachement dorée aussi.

    RépondreSupprimer
  5. Ca fait "grande distribution" comme slogan.

    RépondreSupprimer
  6. Oui vas-y fait ça et après tu le fonds et tu me fais 2/3 bijoux avec;

    RépondreSupprimer
  7. Les lingots, c'est trop lourd dans les sacs à main, et c'est pas pratique pour mettre dans la machine à café, c'est pour ça que j'en prends jamais.

    Je me demande ce qui se passerait s'il y avait "géant" au bout du titre de ce blog...

    RépondreSupprimer
  8. En tout cas, Nicolas, le burnous vous va très bien. Mieux que la cravate à chier, ce qui prouve la supériorité des gentils Orientaux sur les vilains hommes blancs.

    (Mode Céleste off...)

    RépondreSupprimer
  9. Didier, pourquoi dites vous que c'est Nicolas qui porte le burnous sur la photo ? Parce qu'il est gros ?

    RépondreSupprimer
  10. Ils ne connaissent pas les distributeurs de bière?

    RépondreSupprimer
  11. Mais non ! C'est parce qu'il surveille la bonne marche du distributeur : on voit bien que c'est lui qui l'a installé. Faut pas m'la faire, à moi...

    RépondreSupprimer
  12. 'Tain t'as raison Didier, je ne l'avais pas reconnu (excuses Nicolas)
    ce qui m'ennuie c'est le nombre de petits guichetiers qui vont disparaitre.
    Lingotier ,c'est tout le tissu social du quartier qui s'effondre.

    RépondreSupprimer
  13. Emanu,

    Faut que je fasse tout.

    Fidel,

    Un métier qui disparait...

    Eric,

    A priori, non !

    Olympe,

    eoui.

    Nekko,

    Pourquoi Géant ?

    Didier,

    Non, c'est pas moi.

    Bal,

    Non, je ne suis pas gros.

    RépondreSupprimer
  14. C'est très con, y'a même pas une machine où tu peux payer ton petit café avec un lingot. Et qui rend la monnaie !
    :-))

    RépondreSupprimer
  15. Poireau,

    Non, ça n'existe pas encore.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !