20 mai 2010

Billet couillu

Shaya est une gourmande ! Par twitter, avant-hier soir, elle me demandait comment je pouvais connaître Gaël depuis 25 ans. Les longs discours valant mieux que des twits insipides de 140 caractères, je lui ai raconté, par mail. Le centre de vacances, en août 84. Il était colon et avait 10 ans. Nous étions pédophiles animateurs, son grand frère et moi. Je lui ai raconté la suite (les 25 ans), aussi, à Shaya (mais pas en détail, Gaël, hein !). « Fais-en un billet ! » qu’elle m’a dit ! « OK ! Dès demain ! » (donc hier) lui ai-je répondu pour avoir la paix.

Alors, hier matin, je me suis mis devant mon clavier pour commencer un billet et j’ai immédiatement renoncé. Déjà que je rechigne à vous parler de ma propre intimité, je ne vais pas commencer à raconter celles des potes. Oh ! Me direz-vous ! Je parle bien de celle du vieux Jacques ou de Marcel le Fiacre. Oui ! Répondrai-je ! Mais même s’ils sont des personnes réelles, ils restent, pour vous, des personnages du blog alors que, paradoxalement, Gaël est un personnage de son propre blog mais c’est la vraie personne que vous connaissez via son blog… alors que vous ne connaissez par Marcel et Jacques.

Ceci ne veut rien dire, je vous remercie de me le signaler mais passons à la suite.

Je n’ai pas de nouvelles de Jacques depuis une bonne semaine. Quant à Marcel le Fiacre, je vous avais raconté qu’il s’était fait voler son portefeuille par un grand noir dans les rues de Villejuif. Depuis, il lui est arrivé une bien bonne : il s’est fait cambrioler. Des zozos ont cassé le carreau de la porte de sa cuisine et ont fouillé les chambres, partant avec 1500 euros de liquide. Je me suis foutu de la gueule de Marcel. Qu’est-ce tu fous avec 1500 euros en liquide chez toi ? Il n’a pas rigolé. Allez savoir pourquoi ! Quand il s’en est rendu compte vers 21 heures, en rentrant (pourquoi tu rentres si tard, avec ton épouse ?), il a appelé Jim qui est arrivé en courant et a appelé la police… Tu ne peux pas appeler la police toi-même, Marcel ? Tu as besoin de déranger le petit pendant la nuit ? Tu ne pouvais pas m’appeler, moi, plutôt ?

Ben non, il ne pouvait pas. D’ailleurs, si moi j’étais cambriolé, c’est Jim que j’appellerais, pas Marcel. Ou personne. Je ne vois pas pourquoi j’appellerai quelqu’un si je me faisais cambrioler. Je suis un gros dur, planté à son comptoir, observant la société, faisant un portrait sans pitié des passants. Je suis le number one du bazar, j’engueule les gens, je me fous de leur gueule, je suis sans pitié. La petite vieille se casse la gueule dans la rue, je commande une nouvelle tournée.

On est virils, bordel ! Shaya est une gonzesse. Les sentiments et tout ça. Je ne vais quand même pas, moi, m’abaisser à faire un billet sur l’amitié entre potes.

17 commentaires:

  1. tu ment La petite vieille se casse la gueule dans la rue, achèves et après tu commandes une nouvelle tournée

    RépondreSupprimer
  2. En gros tu laisse tombé la vielle comme une vielle chaussettes

    RépondreSupprimer
  3. pas bien ca, peu au moins la mettre un peu plus loin, pour la vue Ok je sort...

    RépondreSupprimer
  4. Je pense être la seule (oui oui j'assume le côté "je me la pète") à pouvoir saisir pleinement ce billet :)

    RépondreSupprimer
  5. Non, Gaël aussi ! Et peut-être Jim...

    RépondreSupprimer
  6. Je te parle des personnes extérieures au truc! :p

    RépondreSupprimer
  7. Bon, on s'en tape, de vos partouzes, là !

    Cela dit, avec un titre pareil, les visites devraient pleuvoir, c'est couillu d'avance...

    RépondreSupprimer
  8. Didier,

    J'avais promis à Shaya de raconter le truc et je DEVAIS parler du cambriolage du fiacre mais n'avais rien à dire sur le sujet...

    RépondreSupprimer
  9. 1500 euros,merde LE VIEUX JACQUES m'avait dit 1000 y'a eu inflation !

    RépondreSupprimer
  10. Michel,

    Je ne sais pas en fait, j'ai cru entendre 1500, c'est peut-être 1000.

    N.B. : Qui est-tu ?

    RépondreSupprimer
  11. Gaël et Nicolas en colonie... dès les premiers mots, je savais quel commentaire j'allais poster... malheureusement le "pédophile" rayé m'a cassé mon idée... et fait exploser de rire.

    RépondreSupprimer
  12. ouais t'as raison restons virils sinon on va se mettre à chialer devant des gonzesses, et ça aura un effet désastreux sur notre image :)

    RépondreSupprimer
  13. Tiens ! J'ai pas répondu à Balmeyer.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !