15 mai 2010

On perd tout...

Il ne faut pas que j'oublie de me foutre de la gueule des copains de Loudéac, dans le blog, sinon ils vont être jaloux de ceux de Bicêtre.

Christophe, le patron du 1880 Café, a perdu son père. Non ! Il n'est pas décédé. Il l'a perdu, tout simplement. Il s'en est rendu compte par hasard, comme quand on se rend compte qu'on a perdu son pass Navigo au moment de prendre le métro.

Il ne s'en serait pas rendu compte s'il n'avait pas perdu, aussi son micro-onde. En fait, c'est comme si le vieux (l'ancien patron, père de Christophe) était parti en week-end, sans prévenir personne, en prenant sa femme, son chien... et son four micro-onde.

Un des plus fidèle des clients du 1880 Café (ça fait plus de 20 ans que je le connais), quant à lui, a perdu ses tickets restaurants. C'est moins grave que de perdre son père, sa belle mère, le chien de son père et le micro-onde de son père. Il n'empêche qu'il les a bel et bien perdu.

Enfin... Il croit. D'après la rumeur volontairement entretenue pour lui faire peur, il les aurait donnés aux gendarmes qui menaçaient de le mettre en cellule de dégrisement. Mais il ne se rappelle de rien. Juste d'avoir croisé les gendarmes, ce soir là, alors qu'il titubait pour rentrer chez lui.

12 commentaires:

  1. On en viendrait presque à croire que tu as perdu une occasion de te taire. Te voilà à colporter des rumeurs sur un trafic de ticket restaurants, l'élite de la blogoboule tombe bien bas ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Pas du tout. Je raconte une histoire de mec bourré. Evidemment que les flics n'ont pas pris les machins.

    RépondreSupprimer
  3. Si, tu as dit :
    "D'après la rumeur, il les aurait donnés aux gendarmes qui menaçaient de le mettre en cellule de dégrisement."

    Tu te bases sur de sordides rumeurs pour faire tes billets. Il faut te provoquer dans les commentaires pour obtenir un démenti. Voilà de bien vilaines méthodes, môssieur. Shame on you.

    RépondreSupprimer
  4. Si j'avais su qu'on pouvait acheter les flics avec des tickets restaurant...

    RépondreSupprimer
  5. Didier,

    On ne PEUX PAS.

    Rimbus,

    Je donnerais une autre version demain, la vraie. Mais il faut que je quitte la ville avant.

    RépondreSupprimer
  6. Bon je déconnais, il ne fallait pas changer cet excellent texte cher ami... La honte se retourne contre moi.

    RépondreSupprimer
  7. Rimbus,

    Non. En publiant, je m'étais dit que je faisais fort... La correction limite l'impact et ne change pas grand chose...

    RépondreSupprimer
  8. Fidel Castor15 mai, 2010 17:53

    On peut pas acheter des poulets avec des tickets resto ? ah elle est belle la france vue de Loudéac,

    RépondreSupprimer
  9. Exigeons que la gendarmerie accepte les tickets restaurants ! Lançons une pétition ! :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !