06 juillet 2010

J'ai triché au Wikio

Je sens que la fin est proche. La déchéance au Wikio est arrivée. Depuis deux mois, mon blog politique perd une place par mois au classement général. Il a maintenant sombré à la troisième place, terrassé au classement des blogs politiques par Guy.

Monsieur Poireau, l’infâme traitre, a commencé à livrer mes secrets de famille et à prétendre à une triche sévèrement burnée. Afin d’éviter de sombrer définitivement, j’ai décidé de dévoiler ici même la stricte vérité avec quelques failles dans la chronologie, je ne peux quand même pas tout vérifier.

J’avais créé le blog politique à l’occasion des vacances de Noël 2005 parce qu’il était trop tôt pour aller au bistro, l’occasion d’ailleurs de noter que l’existence du blog tient à ma tempérance et non à ma présence assidue au comptoir contrairement à ce qu’exige la rumeur. C’était sur un coup de tête. « Tiens ! Et si j’écrivais des conneries sur la politique le temps qu’il soit l’heure d’aller au bistro » m’étais-je dit en mettant mes chaussettes en me réveillant d’une sieste fort méritée.

C’était parti ! Mes trois blogs vivaient parallèlement leur vie. Je ne connaissais pas encore les classements de blogs mais pour y monter, il me fallait des complices. J’ai donc fait un billet pour crier mon amour pour les mots fléchés d’Alain Bonhomme et d’une manière générale les bonnes manières pour la presse offerte généreusement par les compagnies aériennes à Orly et Guipavas.

Aussitôt, un premier blogueur zinfluent est tombé dans le panneau. Eric est arrivé et a commenté : « Et le Sudoku, hein, vous en dites quoi ! » (de mémoire). Nous avons commencé à papoter par blogs interposés, le célèbre Poireau portait à l’époque un autre sobriquet se joignant à nous.

Ayant découvert qu’Eric habitait à côté de chez moi, je l’invitais à boire une tisane dans un salon de thé près de chez moi : La Comète. Eric était allergique aux herbes et a commandé une bière. Pour ne pas le désobliger, j’ai également opté pour cette boisson que je n’avais jamais goutée avant de connaître les blogs.

Je sens qu’une partie de ce récit ne sera pas crédible.

Toujours est-il que nous étions tous les deux passionnés par les blogs et il délivra dans mon cerveau tous les secrets nécessaires à la zinfluences : des liens, bordel, des liens. A l’époque, notre Dieu à tous était l’Authority de Technocrati. Nous utilisions ce machin pour savoir qui a la plus grosse.

Parallèlement, j’avais entraîné dans mon sillage quelques camarades de comptoir, tels Franssoit, Tonnégrande et Gaël dans la débauche du blogage de comptoir intensive. Mon dispositif était près. Je lisais tous les zinfluents intéressants de l’époque qui se limitaient à deux, Versac et le DEL de Guy.

Une andouille m’avait fait une farce et m’avait inscrit dans un annuaire de blogs politiques, le plus connu de l’époque. Les élections présidentielles se passèrent et je fréquentais de plus en plus les blogs politiques gauchistes. Elles se passèrent tellement que je découvris subitement que j’avais le 312ème blog politique dans le système de classement de l’époque. Je ne savais pas comment étaient faits les classements et je me disais que ces classements étaient ridicules : je ne pouvais pas être devant tous les blogs des militants politiques, tous ceux des fédérations départementales ou des sections locales des partis.

Tant pis ! Mes trois blogs continuaient leur vie. Je m’étais fait quelques potes. Les plus illustres de l’époque sont probablement Lutine, Fiso et Homer. Toute la difficulté de ce genre de billets consiste à n’oublier personne. Parmi eux, il y aurait les premiers de la bande qui deviendra les leftblogs mais aussi un tas d’autres.

J’étais boulimique de blogs. J’écumais les blogrolls. A l’époque, je ne connaissais pas encore les agrégateurs de flux et je bloguais de clic en clic, ce qui fait, qu’en fait, je bloguais assez en vase clos, suivant toujours la même logique qui se blogrollaient entre eux. C’est d’ailleurs depuis que la blogroll de PMA a commencé à devenir ce qu’elle est.

Paradoxalement, j’étais fatigué de la blogosphère où les tauliers étaient plus préoccupés par la forme que le fond. Ils se battaient pour avoir le meilleur widget, la plus jolie bannière, voire les couleurs les plus criardes du monde pour tenter d’émerger de la masse de blogs. Nous étions juste après les élections et les blogs politiques avaient explosé… Finalement, je me demande si certains blogueurs étaient réellement intéressés par leurs écrits

Ca fut donc un tournant dans l’histoire de mon blogage. Un fait anodin a tout déclenché : je suis tombé sur un blog tellement moche que j’en ai fait un billet d’humeur, qui, à l’été 2007, alors que je n’étais pas débordé au boulot, j’ai lancé la série des conseils de blogage avec… des conseils mais aussi des trucs que j’avais constatés.

Pendant cette période, toujours propulsé par Eric, je m’étais lancé à la rencontre d’autres blogueurs à l’occasion de réunions périodiques de blogueurs gauchistes : les Cafés des Blogs. C’est là que j’ai rencontré Dagrouik, Juan, Maxime et Aurélie, Patrice, … un tas de gens sympathiques avec lesquels j’ai bien sympathisé. J’avais vu également Mip mais ça n’est que plus récemment que je l’ai croisée à nouveau. On ne va pas refaire l’histoire complète mais, un peu après, Dagrouik créa les Leftblogs (d’abord un journal Cozop, puis un groupe de discussion, puis un site web, puis des flux, …) qui nous permettaient d’échanger avec des blogueurs gauchistes. Ca faisait du monde : Annnie, CC, Mrs Clooney, Trubylonne, Abandinte, Antoine, Donatien, Jon, Marc, Martin, Peuples, O16o, Romain, Vogelsong

Parallèlement, je rencontrais dans les blogs et la vraie vie, une bande qu’on appelait « blogueurs littéraires » par opposition à « blogueurs politiques ». Les plus éminents, en plus de Lutine et Fiso, étaient MGP, Nefisa, Zoridae, Balmeyer et Dorham. Je sens que je vais oublier du monde, décidément… Et il y en avait d’autres, comme Christie, Fanette, Oh!91,

Ainsi, à l’été 2007 :
Petit 1 : les conseils de blogage m’avaient permis de formaliser un tas de réflexions ou d’observations sur la blogosphère, notamment la nécessité de faire une majorité des billets relativement courts (pas toujours, sinon vous n’auriez pas ce billet).
Petit 2 : je faisais partie de « deux cliques » (Balmeyer et Gaël, aussi) de blogueurs et avait sympathisé avec une trentaine ou une cinquantaine de zozos…
Petit 3 : j’avais découvert les agrégateurs.
Petit 4 : Wikio était né (plus précisément, je m’étais rendu compte que je figurais dans le classement, vers la 80ème place, je crois).
Petit 5 : Twitter avait fait son apparition parmi nos outils de complotage.

Le mois d’août avait été pourri. J’avais fait un tour de France des copains blogueurs (Gaël, Poireau et Lutine) puis était rentré chez moi où j’avais blogué comme un malade, profitant des vacances de tout le monde, en septembre je me retrouvais dans le top 30 du Wikio Politique je crois, puis, rapidement, dans le top 20, avec Dagrouik, Juan et Marc.

Je ne sais pas pourquoi j’ai entamé ce récit, moi, ça m’oblige à poursuivre jusqu’à aujourd’hui. Le principal conseil de blogage était : « éviter les billets trop long ». C’est raté.

En 2008, les leftblogueurs prospérèrent (le groupe a été créé « officiellement » début 2008). Alain, B.Mode, Dedalus, Jean, Le Coucou, Slovar avaient rejoint la fine équipe, de même que, en 2009 : Hypos, Elmone, Rimbus, Dominik (qu’est-ce qu’il devient, au fait, lui ?), Hern, Louis, Rébus, Seb Musset, Yann, … J’en passe… Sans compter les assimilés : Olympe, Polluxe, Luc, Le Privilégié, …

Hors politique, dans cette période, un tas de blogueurs étaient entrés dans ma vraie vie : Catherine, Elsa, Didier, Olivier, …

L’été 2008 fut marqué par la désinscription de chez Wikio de deux éminents blogueurs politiques. Je ne sais pas ce qui est passé par la tête de Jean et de Pierre. Peut-être le nouveau classement ne leur plaisait-il pas ? Toujours est-il qu’ils ont pondu un nouvel algorithme pour le classement d’octobre.

PMA s’est retrouvé premier du classement politique suivi par une belle brochette de gauchiste. Je crois bien qu’à un moment, il n’y avait plus qu’Authueil et l’Hérétique qu’on ne pouvait coiffer de cette casquette.

Comme il se doit, j’ai payé une tournée. Et j’ai rivé mon œil au classement général. 9ème place. Ah ? Bon. La première place n’est pas possible. Presse Citron était là.

La vie en rose…

Cette fin d’année 2008 nous a offert un jouet supplémentaire : le journal Vendredi, édité par Jacques Rosselin, qui était basé exclusivement sur des billets de blogs et qui était disponible en kiosque… tous les vendredis. Il nous permettait de découvrir des nouveaux blogs. Pour ma part, je fanfaronnais au bistro quand un de mes billets était repris. Ca m’a coûté un paquet de tournées !

Le pire était quand Jacques a parlé de moi à la radio, une fois sur France Info et une fois sur France Inter, je crois. Mon anonymat était rompu et j’ai relativisé tout ce que craignent les blogueurs : que leur entourage (famille ou travail) découvre la tenue d’un blog… Avec l’iPhone, dans ma poche depuis 2009, je faisais écouter la chronique au comptoir. Une tournée, une !

Nous voila à l’été 2009 avec une succession d’événements.

Le premier est une soirée organisée par Vendredi. Une bien belle soirée qui m’a permis de rencontrer Olympe. Evénement très important, outre le plaisir de la connaître, pour la poursuite de ma carrière Wikiotesque.

Le deuxième est Poppyrose. Une blogueuse « tricot » dont personne n’avait jamais entendu parler s’est emparée de la première place du classement général Wikio. Ca vaut le coup de s’y attarder… La dame semblait plus ou moins dépressive, le dimanche soir. Ainsi, elle avait lancé un truc qui s’appelait Happy Sunday Evening. Le principe : toutes ses copines qui la mettaient en lien et l’annonçaient en commentaire était citées dans le « HSE » du dimanche suivant. Une gigantesque chaîne s’est ainsi développée. Je n’ai jamais compté le nombre de participantes, probablement environ 100…

Ca m’avait fait beaucoup rire… Tous les geeks pro, les consultants, les pros de la communication,… étaient terrassés par une mamie dépressive qui avait un superbe réseau. Je me rappelle de certains qui gueulaient comme des putois en criant au scandale ! D’autres tapaient sur le Wikio alors qu’ils en « vivaient » auparavant (Wikio est une bonne vitrine pour les blogs pour attirer les annonceurs). Leur jouet était cassé et leur source de revenus perdait sa crédibilité.

En fait, c’était de leur faute. Twitter s’était développé et plutôt que de faire des liens vers les billets des copains pour les signaler, ils balançaient les liens dans twitter.

Le troisième est une longue discussion avec Patrice, le patron de Pearltrees et la rencontre avec son collègue, Julien, devenu depuis cotaulier des trois blogs (pas très actif, le lascar). Je ne vais pas vous raconter ce qu’on s’est dit, vous vous en foutez.

Je vais vous raconter une autre histoire. Quand Partageons l’addiction s’est pointé dans le top 20 du classement techno, ils m’ont confié l’exclusivité, je l’avais introduit ainsi : « Voilà ce blog qui entre dans le top 20 ! Geeks divers, accrochez-vous ! » Un peu après, j’étais tombé sur un twit d’un de ces blogueurs geeks pros qui se foutait ouvertement de ma gueule, de type « Mouarf, Presse Citron me voilà ! » Etant très soupe au lait, je me suis immédiatement fâché très rouge avant d’éclater de rire bêtement, à la surprise des collègues partageant, non pas mon avis, mais mon bureau. Le geek en question ne connaissait strictement rien à la blogosphère…

C’est suite à ma discussion avec Patrice et Julien, en me souvenant de cet épisode, que PLA s’est pointé à la quatrième place du classement geek à la sortie de l’été. Ainsi, contrairement à ce que beaucoup pensent, c’est la seule fois où j’ai fait des actions pour faire monter un de mes blogs… C’est dommage que ça soit impossible de propulser jusqu’au bout plusieurs blogs simultanément… Et comme Wikio change parfois ses algorithmes, ma démarche aurait été vaine…

Nous sommes toujours à l’été 2009. Poppyrose était en vacances en juillet. Du coup, j’en ai profité pour lui chopper la première place, au général, place que PMA occupait encore en mai. C’était le quatrième événement.

Le cinquième et dernier était le Kremlin des Blogs du 27 août. Je vous parlais à l’instant de la soirée Wikio et d’Olympe. En fait, elle avait dans l’idée de me marier (virtuellement, hein !) avec la Grande Manu dont j’ai fait connaissance au KdB.

Pendant ce temps, et un peu après, Twitter s’est développé. Du coup, je me suis mis à twitter comme un malade avec les copines de la Grande Manu, et les copines de ses copines, et les copines de Trub, celles de Yann, notamment Béa, Caroline, Cathy, Cathy, Céline, Céline, Day, Frieda, Laure, Madame Kevin, Mademoiselle Sarah, Marie, NekkoOcéane, Sandrine, Shaya,…

Il y a les copains déjà passés à la Comète : Irène, Lucia Mel, Mademoiselle Ciguë, Minijupe, Al John, Antonin, Dr No, Eric, Gularu, Hermès, Lolobobo, Ménilmuche, Miguel, Mohamed une cuite par jour, Mtislav, Nemo, Nicocerise, Philippe, Poison, Romain


Mes copains de vacances : La Mère Castor, FalconHill, Le Coucou, Fidel Castor, …

Les copains de Loudéac : Jacques, Philippe, Yann, …


Tu vois, Poireau, tu as raison : j’ai triché. J’ai plein de copains.

Sans compter tous les leftblogs dont je suis moins proche… Et ceux que j’ai oubliés par mégarde. Le bureau des pleurs est ouvert… Par avance, toute mes excuses, mais j'ai fait ce billet à la main.

37 commentaires:

  1. Salaud, tricheur !
    Pour la petite histoire, il était une heure du matin, je peinais sur mon article en cours (et toujours à venir) quand je me suis fait ce délire à ton propos. Il contient un fond de vérité : pour tricher au Wikio, il faut lire beaucoup de blogs et être sympathique !
    :-))

    RépondreSupprimer
  2. Il faudra vraiment que je puisse venir à un prochain kdb comme ça je monterai d'un paragraphe ;-)

    RépondreSupprimer
  3. KEWAAAAAA !!! Tu m'aurais menti à l'insu de mon plein gré pendant tout ce temps... ??? Scandale..

    RépondreSupprimer
  4. Et après, on emmerde Woerth et Christian Blanc pour trois fois rien, la vie est moche :)))

    Excellent billet (et vive quand même nos blogs bordel)

    RépondreSupprimer
  5. Billet long mais instructif pour quelqu'un qui ne te suis pas depuis très longtemps !

    Mais on aura surement l'occasion de se rencontrer car je passerai un jour par la Comète... obligé ;)

    RépondreSupprimer
  6. Le mois d'août 2007 a été pourri, je m'en souviens bien, c'est là que j'ai créé mon blog.
    Et vive la Grande Manu !
    Et vive les belles z'histoires de blogosphérie !

    RépondreSupprimer
  7. C'était une bonne chose d'e-épouser la grande Manu ca t'a ramené plein de gonzesses! ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Alors là, chapeau pour l'exercice de style :-))
    (et merci pour le clic, forcément)

    RépondreSupprimer
  9. Pétard! Quelle confession fleuve! Tout y est? Est-ce que l'abbé Poireau t'a donné l'absolution, finalement?

    RépondreSupprimer
  10. mais comment tu fais pour réussir à mettre tous ces liens dans un seul billet ??? y a pas à dire, ça ça vaut une place de numéro 1 (n'empêche, moi je trouve que c'est drôlement plus sympa d'être n° 3, non ? même, si j'étais toi j'essaierais d'aller jusqu'à 007). Et... merci pour le lien ;-))))

    RépondreSupprimer
  11. ton billet est très touchant et tu es brillant dans l'exercice de la narration. Bravo! Respect à toi

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour le clin d'oeil!

    Si tricher au Wikio, c'est se faire plein d'amis et de connaissances en vrai et dans la blogosphère, alors nous sommes tous un peu coupables...

    ... p. s.: savez-vous ce qu'il est advenu du Technorati?

    RépondreSupprimer
  13. C'est émouvant, cette épopée ..

    RépondreSupprimer
  14. d'abord, merci pour le lien !
    ensuite (et je ne déconne pas), je veux que tu restes le premier : parce que tu m'as encouragé alors que je n'étais rien, parce que tu bosses comme un malade pour entretenir tes 3 blogs, parce que tu écris bien, parce que tu te fous du classement, mais surtout parce que ce classement te fais du bien. Quand j'ai vu ta tronche, le 11 juin dernier à la Comète, je ne t'imaginais pas du tout comme çà. Timide, ne la ramenant pas, chaleureux et attentioné. Des mecs comme toi, moi, je ne veux pas qu'on y touche. C'est juste sincère.

    RépondreSupprimer
  15. Magnifique et impressionnant billet, comme d'hab, tu es un régal à lire ;)

    RépondreSupprimer
  16. J'ai failli passé à la comète finalement je bois chez moi, c'est con.

    RépondreSupprimer
  17. c'est pas grave, il y'en a au gouvernement aussi. Il faut invoquer Twitter, facebook, Baroin et Woerth, ça marche pas mal ne ce moment

    RépondreSupprimer
  18. t'as plus qu'à trouver un nouveau moyen de tricher pour redevenir N°1 et redonner du boulot à Jean pour qu'il change son algorythme

    une idée : ouvre un compte twitter à tous tes potes de La comète pour qu'ils RT tes billets

    RépondreSupprimer
  19. Belle histoire que celle de ta vie de blogueur ! Merci pour le lien

    RépondreSupprimer
  20. Pfffffffffffffffffffff… maintenant que j'ai fini de lire, je vais aller me servir un Schweppes. Pour une fois que je trouve ici un truc aussi long, je n'avions pas prévu le coup. La prochaine fois, préviens, STP!

    RépondreSupprimer
  21. Tout lu ! Quel résumé !
    Pour parler Wikio, je crois qu'il est temps de passer à autre chose, et de moins y penser.

    RépondreSupprimer
  22. horreur:arriverais-je un jour à faire un billet si humain ? pas
    sûr du tout ;) En tout cas, même si je connaissait déjà l'histoire, je suis rave de void les rencontres que tu as faites avec les blogs, rencontres communes pour certaines. Moi ton blog je l'ai rencontré par des commentaires chez versac qui fut le granbd blogueur d'une époque (en gros 2004/2007) et je me remettais au bloguing après avoir arrêté en 2005. C'est au milieu de cet été 2007 qui fut pour moi un ennui mortel par ailleurs (je fête l'anniversaire de mon blog ces temps-ci) que j'ai eu le plaisir de croiser ton chemin virtuel qui est devenu réel par la suite.

    J'en suis ravi, même si c'est le bordel chez toi, pourtant idéalement prés d'un bistrot et d'une bouche de métro et que donc on peut pas s'effondrer après une tournée de trop parce Monsieur a des pudeurs de demoiselle de ménage (;

    Ces conners dites, continue à nous faire de beaux billets. A ta santé!

    RépondreSupprimer
  23. Mince, je n'avais pas coché l'abonnement aux commentaires. Que du gentil, c'est mérité !
    :-))

    RépondreSupprimer
  24. Hou là ! Ca fait beaucoup de commentaires à répondre…

    Poireau,

    Oui, il faut lire des blogs, lire des blogs, lire des blogs. Ou faire semblant. Je suis assez bon, aussi.

    Météo,

    Je t’attends !

    Emanu124,

    Pas du tout !

    FalconHill,

    Merci ! Vive les blogs.

    Dada,

    Comme Météogeek, je t’attends !

    Frieda,

    Vive les belles histoires de blogs !

    Shaya,

    Peut-être trop, non ?

    Nekko,

    Merci !

    Le Coucou,

    Amen.

    Lucia,

    J’aime bien battre des records !

    Melclalex,

    Merci ! Il suffit d’être naturel…

    DF,

    Vive les tricheurs ! Non, pas de nouvelles de technomachin.

    Philippe,

    De rien ! Et merci…

    El Camino,

    Pareil : merci !

    Nicocerise,

    Du moment que tu ne te déshydrates pas.

    Olympe,

    Tu veux pas que je leur achète un iPhone, non plus ?

    Céline,

    De rien !

    Fabien,

    Je dois avouer que je me suis un peu laissé aller…

    Homer,

    Tu as réussi à tout lire ? Tu progresses ! Figure toi que je ne pense pas au Wikio, il a suffit que je lise le billet du Poireau pour avoir l’idée de cette confession fleuve.

    Romain,

    « horreur:arriverais-je un jour à faire un billet si humain ? » Mais si ! Il suffit de se laisser aller…

    Poireau,

    Fouette, coché !

    Yann,

    Mais non, mais non…

    RépondreSupprimer
  25. *** Coucou Nicolas :o)!!!! C'est "pas beau de tricher" ! :o) LOL Je t'embrasse très fort et je te souhaite un bon mercredi au soleil si possible ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  26. Je plaisante, Nancy, je plaisante !

    RépondreSupprimer
  27. Merci de m'avoir cité dans ++ Et tous les autres :++ Putaing ! c'est con mais ça fait plaisir.
    Etant à une heure de Paris, faudra qu'un de ces quatre avant la fin de l'été je monte te serrer la paluche (et aux autres aussi qui seront là).
    En parlant de monter au Kremlin Bicètre et à la comète, l'autre jour avec mon épouse on parlait de notre fils qui bébé avait fini en urgence dans cet hosto et je me suis dit : ++ Mince alors c'est donc là qu'est la Comète !++

    RépondreSupprimer
  28. Vaut mieux boire des coups à la Comète qu'aller à l'hosto !

    RépondreSupprimer
  29. Merci Nico j'ai bien reçu par Mail l'endroit de tous les vices pour la Comète.

    RépondreSupprimer
  30. Sans vouloir te vexer, pour le mail de ce matin, c'était juste un test de ma part (de Google Location), ne fais pas gaffe à ce qui était indiqué...

    RépondreSupprimer
  31. Nicolas,
    Par ta faute, y'en a certains et quelqu'unes qui sont devenus alcooliques.
    Y'a pas de quoi être fier !

    RépondreSupprimer
  32. ok, ok y'a triche ! Mais ça ne me dit pas comment je vais monter dans les chiffre du oui ki oh moi !!!!????????????
    C'est de chez manu que j'arrive !

    RépondreSupprimer
  33. Je t'explique parce que tu es une femme : si toi y en a être sympathique (ou bonne), moi y en a faire des liens vers ton blog.

    RépondreSupprimer
  34. Désolée je n'ai pas pu lire jusqu'à la fin, c'était vraiment trop long !

    RépondreSupprimer
  35. Si tu savais ce que j'en ai à foutre.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !