27 janvier 2011

Les dents du fond ne baigneront plus

Départ boulot : 17h15
Arrivée Comète : 17h45
Arrivée maison : 18h (mon coloc prenait une douche, alors que je venais me laver les dents).
Arrivée dentiste pour de le rendez-vous : 18h15
Début consultation : 18h25
Début arrachage des deux dents : 18h35 (le temps de faire la radio, ...)
Fin arrache des des deux dents : 19h.
Arrivée Comète après papotage de rigueur : 19h05
Arrivée maison : 19h35
Réveil sieste : 20h
Début rédaction billet 20h05

L'anesthésie fait toujours de l'effet. Mais pourquoi me tourner et me retourner dans mon lit !

Au bistro ! Vittel nature, pas de sucre sur les chicots...

Arrivée Amandine prévue vers 20h20
Retour Comète vers 21h
Retour maison vers 22h

Mon coloc est barré et rentre vers minuit. Tu parles d'un soutien !

8 commentaires:

  1. Avec un peu de chance cette nuit, une fois l'anesthésiant disparu, tu vas passer ton temps à publier des billets et battre Google.
    Courage !

    RépondreSupprimer
  2. Oh bé alors mon loup mais on est là nous!

    RépondreSupprimer
  3. Pas très fiable ce coloc décidément hein. Deux dents, dis donc...bonnes bières anti-douleur !

    RépondreSupprimer
  4. tu vas devenir accro a la vittel a cette vitesse la...

    RépondreSupprimer
  5. *** Coucou Nico !!!! ça y est c'est fait !!!! tes deux dents t'ont quitté à jamais !!!! :o) Tu vas bien donc je suis rassurée ! Gros bisous et bonne fin de semaine à toi !!! ***

    RépondreSupprimer
  6. El Camino,

    On s'y fait très bien mais qu'est-ce que ça fait pisser !

    DPP,

    Non, j'ai passé la nuit à dormir...

    FalconHill,

    Merci !

    Zette,

    Je sais ! Vive les copains !

    Aude,

    Et les antibios ?

    Mademoisselle A,

    Promis ! Je fais une cure de bière la semaine prochaine pour me désintoxiquer de l'eau.

    Nancy,

    Merci ! Bon week-end !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !