18 janvier 2011

La fracture du pénis

Pour l’anniversaire de Shaya, en guise de cadeau, je lui offre un billet à haute vocation scientifique qui permettra, par ailleurs, de donner tous les renseignements à Zette dont la curiosité, en la matière de fracture du pénis, est intarissable.

Je me suis documenté.

La fracture du pénis est casse-couilles.

« Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la fracture du pénis n’est pas une rupture d’un os, car il n’y en a pas dans le pénis ! Il s’agit d’une rupture de l'enveloppe rigide (albuginée) de la verge qui survient lorsque le pénis en érection est excessivement plié. »

Ca commence bien. Pour éviter les fractures du pénis de votre époux, madame, ne le pliez pas.

Quand la fracture survient-elle ?

 « Pendant un rapport sexuel, si la pénétration se fait avec difficulté, et si l’on force, une pression importante est exercée sur la verge et peut alors survenir un crac de mauvais augure. »

Je note : ne pas forcer.

« l’autre cause étant la masturbation. »

Il y a de ces tordus ! D’ailleurs, ils se la tordent…

« En plus du "crac" causé par la rupture du tissu, la fracture du pénis s’accompagne d’une douleur très intense. »

Tu m’étonnes !

« La verge est déformée, et le sexe et les testicules se mettent à gonfler rapidement. Après quelques minutes, un hématome apparaît. »

Ca doit être très joli.

« Et en attendant les urgences, essayer de soigner l’hématome avec de la glace enveloppée dans du linge. Mieux vaut interrompre la séance amoureuse pour filer à l’hôpital. »

D’accord.

« Il est aussi important de décrire le plus complètement possible les circonstances de l’accident pour permettre au médecin de bien cerner le problème. »

Pour peu que le toubib soit un peu cochon…

« Afin de limiter les séquelles, la chirurgie rapide est généralement nécessaire. Il s’agit d'évacuer l'hématome et de réparer la déchirure. »

Ah bon !

« Si toutes ces indications sont respectées, il ne devrait pas y avoir de séquelles dommageables pour la future vie sexuelle. »

Ouf !

30 commentaires:

  1. Ca doit rendre le rapport sexuel traumatisant un truc pareil !

    Bon anniv à Shaya, un billet instructif pour l'occasion !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, je suppose que ça n'est pas très gai...

    RépondreSupprimer
  3. Rarement billet de blog n'a été aussi pénible à lire... aïe... aïe...

    (tu devrais raconter l'histoire de l'onglet firefox avec "Fracture du Pénis" dessus...)

    RépondreSupprimer
  4. *** Et bien à l'avenir on ne pourra pas dire que l'on ne connaît pas ce qu'est cette fracture ! ;o) ***

    RépondreSupprimer
  5. Balmeyer,

    A l'occasion...

    Nancy,

    Oui, c'est un billet pédagogique.

    RépondreSupprimer
  6. j'ai connu quelqu'un qui avait le truc plié en deux tout le temps c'était hallucinant...

    RépondreSupprimer
  7. Ca permet de tire dans les coins...

    RépondreSupprimer
  8. Le plus sûr moyen est encore d'éviter systématiquement l'érection ; technique que je mets en pratique depuis un bon quart de siècle et dont je n'ai qu'à me louer : pas la plus petite rupture en 25 ans !

    RépondreSupprimer
  9. Et pas d'enfant non plus : double bénéfice.

    RépondreSupprimer
  10. Sympa. Billet hautement pédagogique pour celle à qui ce billet est dédié. /

    RépondreSupprimer
  11. Oops j'ai raté l'anniversaire de Shaya.
    La prochaine fois, je mets un noeud au mouchoir et non pas.

    RépondreSupprimer
  12. A la limite ça peut servir de porte manteaux.

    RépondreSupprimer
  13. Diantre pas une personne n'a déjà eu (ou assisté) une fracture du pénis? C'est pourtant plus courant qu'on ne le croit!
    (Ou alors personne n'ose le dire!)

    Billet très intéressant oui!
    Merci pour ce chouette cadeau ;-)

    RépondreSupprimer
  14. J'ai un peu du mal à voir la valeur ajoutée de ce billet par rapport à l'article largement cité.

    RépondreSupprimer
  15. Très interessant, je me mefierais pour les prochaines sorties de route.

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  17. Didier,

    Et l'envie de pisser matinale ?

    FalconHill,

    Oui, hein.

    DPP,

    Oui, nous autres socialistes, sommes très pédagogues... ;-)

    Zette,

    Oui, fais un noeud.

    Valérie,

    Oui, mais il faut avoir de grandes jambes.

    Shaya,

    Tout le monde n'a pas ton expérience.

    Anonyme,

    Si tu n'as pas d'humour...

    El Camino,

    N'y pense pas systématiquement avant de tirer un coup, ça pourrait empêcher de bander.

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  19. Gularu,

    Andouille ! C'est vraiment trop horrible... Désolé, mais j'efface.

    RépondreSupprimer
  20. Putain j'ai cliqué ! Andouille au carré !!

    RépondreSupprimer
  21. Bah ! C'est en lisant le billet de Zette...

    RépondreSupprimer
  22. et le frein qui casse c'est pour quand l'árticle car c'est bien sanglant quand meme!

    RépondreSupprimer
  23. Plié en deux de douleur, tu dois prendre le temps d'expliquer toute la scène précédente au médecin ? C'est pour qu'il se marre ou bien ?
    :-))

    [la déchirure du frein c'est effectivement saignant ! :-)) ]

    RépondreSupprimer
  24. Olympe,

    Gularu avait diffusé une photo : j'ai été obligé de virer son commentaire....

    Poireau,

    Ben oui...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !