04 septembre 2012

Définition de la morale laïque

Les sondages du Figaro sont toujours savoureux. Guy en signalait un, ce matin. Celui du jour est moins drôle et nous apprend que 70% des sondés sont pour l’instauration d’un cours de morale laïque, à l’école. Le Figaro devrait faire un nouveau sondage : « savez-vous ce qu’est la morale laïque ? » Selon Google (voir la deuxième illustration), les Français sont nombreux à en chercher une définition.

Je vais les aider. Rapidement. La morale est ce qui dit ce qui est bien ou mal ou juste ou injuste. Par exemple, dire des grossièretés dans un blog est mal. M’offrir des bières est très juste. Laïque définit ce qui n’est pas en rapport avec la religion ou indépendant de cette dernière.  C’est un peu compliqué mais pour résumer : me payer des bières en insultant un curé en tant que tel n’est pas le mal puisque insulter un curé en tant que tel est religieux.

Je ne sais pas si vous m’avez suivi.

Toujours est-il que Bertrand Delanoë s’est exprimé avant que je rédige mon billet, ce qui est son droit le plus strict d’autant qu’il a doublement raison.

Petit 1 : l’expression « morale laïque » n’est pas heureuse.
Petit 2 : il faut se méfier de tout ce qui est officiel. Par exemple, je viens de déclarer qu’insulter un curé en tant que tel n’est pas le mal sans même avoir définir ce que voulait dire insulter un curé en tant que tel.

Vous me direz que ce sujet ultra sérieux aurait du être traité dans mon blog politique mais dès les premières lignes, j'ai senti qu'il partirait en couilles.

10 commentaires:

  1. Et c'est connu que le curé de Camaret a les couilles qui pendent

    RépondreSupprimer
  2. Il faut quand même prendre ce qui se fait. C'est mieux que rien.
    Mais tu as raison, à morale je préfère le terme d'éthique (qui n'est pas dicté par une vérité révélée mais par des groupes d'humains, y compris ceux de La Comète !) Mais le mot laïcité est incontestable.
    On peut se reporter à http://www.expliquonslalaicite.org dont je me suis occupé à un moment donné.

    urvoytwit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Mais c'est bien la locution entière qui ne va pas.

      Supprimer
  3. Sur la différence entre morale et éthique, entre autres,
    je mets ce lien vers le site d'une linguiste qui traite du sujet :
    les ministre, la morale, la laïcité etc
    http://penseedudiscours.hypotheses.org/10657

    RépondreSupprimer
  4. Il aurait dû parler d'instruction laïque alors? C'est vrai que cette histoire de "morale", ça pue un peu hein

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça veut dire quoi instruction laïque ? Il aurait du parler d'instruction civique, surtout. C'était à la mode quand j'etais jeune.

      Supprimer
  5. J'y comprends rien, moi, à toutes ces salades.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !