04 septembre 2012

Voltaire de rien

Un grand type étranger (Allemand peut-être) débarque à la Comète et prend une bière. Je n'ai pas suivi, j'étais plongé dans l'iPhone. Twitter et tout ça.

Je me réveille. Les clients et le serveur se démenaient pour lui trouver un taxi pour l'hôtel Ibis Boulevard Voltaire.

Je leur trouve le numéro d'une célèbre compagnie Parisienne qui n'est pas les Taxis Bleus étant donné que ma boîte est en contrat avec l'autre.

Cela étant, je lui conseille de prendre le métro. Le type ne parlait qu'anglais et réussi à me faire comprendre que le type du métro avait l'envoyé chier : pour l'Ibis du boulevard Voltaire il était à la bonne station.

On mène une vie trépidante. Les autres clients tentaient toujours de joindre un taxi. Un abruti gueulait qu'il connaissait le numéro d'un particulier qui faisait taxi et que c'etait complètement con d'appeler une grosse compagnie.

La routine...

C'est alors que j'ai réagi ! Le type ne cherchait pas le Boulevard Voltaire a Paris mais la rue Voltaire à Bicêtre...

Il m'a remercié mais a oublié de m'offrir un verre. Les étrangers sont cons, c'est bien la preuve.

6 commentaires:

  1. C'était toi l'indigène, donc à toi de lui offrir le verre de l'hospitalité.
    Alors alors!
    En tout cas c'est sympa de l'avoir sorti de cet imbroglio. Il était mal barré.

    RépondreSupprimer
  2. En lien avec mon dernier commentaire...Tu vas au bistrot pour te plonger dans ton iPhone et dans twiter ? Tu ne suis rien de ce qui se passe autour de toi, et après tu trouves que les étrangers sont cons !
    Bon, je sais, ton propos c'est du second degré, mais quand même...

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas dit que les étrangers sont cons et en l'occurrence mon iPhone l'a sauvé.

    Je vais à nouveau répondre à ton commentaire de l'autre billet. J'en avais fait plusieurs à propos du savoir vivre au bistro : la règle première est de ne pas importuner les gens. Je ne vais pas au bistro pour distraire les gens mais pour me distraire. Il y a des règles, dans la vie...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !