25 août 2008

25 août

Tiens ! C'est l'anniversaire de la libération de Paris. Je n'y étais pas. Par contre, le vieux Jacques, si. Marcel le Fiacre aussi, mais pas du même côté. Jacques était du côté du Général Leclerc alors que Marcel était plutôt du côté sombre. Par contre, pour les taxis de la Marne, Marcel le Fiacre n'était pas encorné ni encore né, contrairement au Vieux Jacques qui vendait des vérandas avec beaucoup d'assurance.

3 commentaires:

  1. Il vendait des vérandas aux allemands ?
    :-))

    RépondreSupprimer
  2. ce n'est quand même pas ce prétexte fallacieux de camps différents qui est à l'origine de l'inimitié-amitié la plus célèbre du web de mes deux ?!

    RépondreSupprimer
  3. Poireau,

    Je ne sais pas.

    Gaël,

    Je ne sais pas.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !