19 août 2008

Une anisette puis une nuisette

Cette période estivale a un défaut : les copains sont en vacances ailleurs alors que moi, je suis en vacances ici. Tous les matins, je me dis : bon, aujourd’hui je bouge. Mais je passe la matinée à glander devant l’ordinateur et ma collection de bandes dessinées ! Au moment où j’envisage de bouger : je n’ai plus envie.

Le seul copain de bistro du soir qui reste est le vieux Joël mais comme il a un taux de gammas GT à faire descendre, il ne boit pas. Du coup, moi non plus. Je viens de passer une heure en terrasse à la Comète devant un Ricard. Le patron va me haïr. Il ne sait pas que je réfléchissais. Moi non plus.

Toujours est-il que je rentre à 22h20 dans mon appartement. Il est en face du local vide ordure. Ah ! Un détail croustillant commence à aiguiser l’appétit de lecture de toi. Tu as raison. Je sors de l’ascenseur, bifurque à droite puis à droite pour regagner la porte du 48,10m2 qui me fait l’honneur de m’héberger quotidiennement. La voisine – une quinquagénaire ossue – sortait du local vide ordure simplement vêtue d’une nuisette recouverte d’un honorable tablier de ménagère en plastique. Son postérieur moins ossu que charnu en sortait avec une aisance plaisante.

Amusant ! Elle était plus gênée que moi. J’espère qu’elle ne lit pas le blog.

24 commentaires:

  1. "Elle était plus gênée que moi". Ben oui. Le jour où tu rentreras de la Comète en nuisette, on en reparlera.

    RépondreSupprimer
  2. D'un autre côté, ça m'arrive assez rarement !

    RépondreSupprimer
  3. Et la nuisette n'est rien. Moi même, je sors souvent jeter mes ordures dans une tenue assez légère (il m'est même arrivé une fois d'y aller sans tenue, mais vers 4 heures du matin mais j'évite : si la porte de l'appartement se claque, je suis grillé) mais jamais avec un tablier en plastique sur une nuisette.

    RépondreSupprimer
  4. La voisine a encore raté son plan "drague du voisin du 48" ? :-)))

    RépondreSupprimer
  5. Conseille lui la guépière pour la prochaine fois !

    RépondreSupprimer
  6. Heureusement que vous n'avez pas mis 'nu' dans l'article! Certain(e)s pourrai(en)t vous penser gérontophile...

    P.S.: Un mot, un geste, Melle ciguË fait le reste! Comment allez-vous Nicolas?

    ...

    ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Mademoiselle,

    Je vais bien et vous !

    A propos du mot "nu", justement... Les andouilles qui nous accusent de tricher ne sont que des peine-à-jouir : on ne triche pas, on rigole ! Je ne pouvais pas rentrer chez moi après cet épisode avec ma voisine sans en faire un billet !

    RépondreSupprimer
  8. Effectivement, ça aurait été dommage!
    Le but était bien d'en rire. C'est tellement aberrant toute cette histoire! Si tu l'as pris autrement, j'en suis désolée. Ce n'était vraiment pas le but...

    RépondreSupprimer
  9. Melle C,

    Je ne l'ai pas pris autrement mais, justement, cette histoire me gonfle tellement que j'ai tendance à partir au quart de tour !

    Tu n'as d'ailleurs peut-être pas suivi un autre épisode de "guerre des blogs" ! Les "left_blogs" subissent de lourdes attaques (du même tonneau que ce qu'avait subi Balmeyer : nananère, ils ne font rien que de tricher...). L'affaire dure encore (va voir le dernier billet de Laurent Guedon) ce qui fait que je suis encore sur la défensive !

    RépondreSupprimer
  10. A mon avis, la quinqua, elle a envie de se faire reluire le berlingot. Vous ne devriez pas avoir trop de peine à la faire grimper en mayonnaise, je la sens assez caliente du réchaud.

    Mademoiselle Ciguë : on n'est pas gérontophile quand on aime des quinquagénaire ! Restez correcte, je vous prie : il y a des vieux qui passent, par ici...

    RépondreSupprimer
  11. Didier,

    C'est probable... Mais c'est ma voisine depuis 15 ans ! Vous m'objecterez que ça n'empêche rien mais son mari est aussi mon voisin et j'ai vu les mômes grandir. Je sais ! Ca n'empêche rien mais ça calme juste l'appétit.

    RépondreSupprimer
  12. Nicolas: Effectivement, je ne savais pas que ça durait encore... Sont cons les gens quand même! Encore une fois, toutes mes plus plates confuses...

    Didier Goux:Il est bien connu que les hommes vieillissent beaucoup mieux que les femmes! Je suis convaincue qu'avec l'âge, vous êtes de plus en plus séduisant!

    (Pfff...dur dur les séances de rattrapages...;-)

    RépondreSupprimer
  13. Mademoiselle,

    Pas de soucis !

    Pour le reste, je te laisse avec pépé.

    RépondreSupprimer
  14. Mademoiselle Ciguë : c'est absolument vrai, concernant mon pouvoir de séduction. Mais il faut dire que je partais de très bas...

    RépondreSupprimer
  15. Tiens, pour la peine, je viens d'aller troller chez la demoiselle qui-tue-quand-on-la-boit : j'avais oublié que j'y étais déjà allé et qu'elle avait le crâne rasé. C'est toujours aussi troublant, je dois dire...

    (Je vous laisse : il faut que j'aille prendre une douche très froide...)

    RépondreSupprimer
  16. Didier Goux: J'adore troubler les « bâtiments délabrés et oubliés » ;-)))

    RépondreSupprimer
  17. Délabré peut-être; mais pas oublié !

    RépondreSupprimer
  18. Chouette une bagarre de filles pour Didier Goux, va y'avoir de l'ambiance !
    :-)))

    [Ca va Didier ?].

    RépondreSupprimer
  19. Meu non ! Pas besoin de me bagarrer ! ; ))

    RépondreSupprimer
  20. J'avais raté la fin : j'adore ! La Frisée gracieuse contre la rasée-de-la-nuque : va y avoir du sang sur les murs !

    RépondreSupprimer
  21. Bon. Je vous laisse. Mais un combat debout de boue pourrait être amusant.

    RépondreSupprimer
  22. Non, non. Je passe mon tour. Le sang sur les murs, c'est un enfer à ravoir!

    ...même chose pour la boue Nicolas!

    ;-)

    RépondreSupprimer
  23. Et après on dit que ce sont les mecs qui sont lâches !
    :-))

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !