20 août 2008

Pourquoi ai-je été convoqué à la mairie ?

Tous mes lecteurs, sauf Dieu le Père qui sait tout d’avance, et ceux qui sont en retard de lecture, se demandent maintenant pourquoi j’ai été convoqué par le Maire, ce midi. « Convoqué » est un bien grand mot, « Invité » aurait été plus juste comme me la fait remarqué Didier Goux, mais quand on est un citoyen lambda comme moi et que l’édile vous invite à passer dans l’après midi, ça ressemble trop à une convocation.

Nous avions donc rendez-vous à 17 heures et j’ai poireauté une demi-heure dans l’antichambre de l’Elu ce qui a commencé par m’énerver. Dans je ne sais plus quel blog, j’ai parlé des gens qui étaient systématiquement en retard, je ne vais pas recommencer mais ces gens qui jouissent d’une certaine autorité et qui se permettent de faire attendre le bas peuple m’énervent. A la limite, si je n’avais pas été en vacances je n’aurais rien eu de mieux à faire mais en vacances, j’ai mieux à faire à faire : rien.

Cela dit, je suis d’une méchanceté incroyable avec mon Maire à un point que je mérite des claques. Il m’a invité par pure gentillesse ! Juste pour discuter le bout de gras parce que nous n’avions pas eu l’occasion de nous voir après la campagne électorale.

Convoqué par le Maire, j’étais fort intrigué, d’autant que je ne pouvais être invité qu’en tant que blogueur, pas comme citoyen lambda ou meilleur client des bistros de la commune. Je m’attendais donc à peu près à tout mais pas à la vérité : de la pure sympathie. Passant ses vacances en Bretagne, il est tombé sur une boutique qui vendait en particulier du miel fabriqué à Loudéac. Son sang n’a fait qu’un tour : « Bon Dieu ! Le gugusse du blog qui m’a défendu pendant l’élection municipale est de Loudéac ». Il a donc pensé à moi et acheté une boite de miel pour me l'offrir ! Il n’a pas pensé à m’offrir une bouteille de rhum pour que je puisse consommer intelligent ce miel, mais quand on exerce ce niveau de responsabilité, on ne peut pas penser à tout.

10 commentaires:

  1. Une recette à nous proposer ?

    RépondreSupprimer
  2. Hé bé, il est sympa ton maire. En tout cas, apparemment, la carrière politique ne commence pas. Mais attention, en politique, accepter un cadeau, cela se paie toujours un jour...

    RépondreSupprimer
  3. Je précise publiquement à Pierre Cohen, ci-devant maire socialiste de Toulouse que je suis né dans le Nord où il reste parait-il d'excellent brasseurs artisanaux !
    :-))

    RépondreSupprimer
  4. début de la corruption d'une Left Blogueur :)

    RépondreSupprimer
  5. du miel ?!

    tu as la voix rauque ces temps-ci ?

    RépondreSupprimer
  6. Le geste de sympathie ne m'étonne pas, c'est tout lui, comme le retard d'ailleurs ;-)

    RépondreSupprimer
  7. VIVE LE MAIRE DE KREMLIN-BICETRE

    RépondreSupprimer
  8. haha, ça a l'air d'être un homme normal?? va t'il tenir le coup comme maire??

    RépondreSupprimer
  9. J'espère ! Il en est pourtant au troisième mandat.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !