26 juin 2013

Bistroteries

C'est l'anniversaire de Jim. Je ne sais pas quel âge il a. 31 ou 32 ans. Il est arrivé à la Comète juste avant son 24eme anniversaire, en 2003, je crois. Ça doit donc lui faire 32. Ça fait trois ans qu'il n'est plus serveur ici et plus de deux qu'il a quitté la région Parisienne. La dernière fois que je l'ai vu, c'était pour l'anniversaire de sa sœur, le 7 octobre 2011. 

Je suppose qu'il prépare une réforme de l'orthographe. Je lui ai souhaité un bon anniversaire par SMS. Il m'a répondu : "merci bocoup". 

Cessons ces moments d'émotion. Ce soir, je suis passé à l'Aéro. Hier soir aussi. C'est pourtant rare que je passe en semaine. 

Hier, je me suis engueulé avec Néné qui était saoul comme un cochon. Ce soir c'est Karim, le patron qui est saoul. Avant que j'arrive, il avait déjà raconté ses clients mon engueulade et ils nous a raconté la suite. 

Âmes sensibles, ce billet avait commencé dans l'émotion mais c'est terminé. Barrez-vous. 

Hier soir, je suis parti fâché parce que Karim n'avait pas viré Néné après qu'il eut vomi sur les tables. Un vomi d'ivrogne. Rien de grave. Que du liquide. Pas un vomi d'andouille qui a mangé pour tenter d'éponger. Suivez mon regard. Je l'aime bien aussi, comme Jim. 

Il n'empêche que je pensais avoir mérité mieux comme vue dans un bistro. 

Âmes sensibles, barrez-vous, ai-je dit. Karim m'a raconté la suite, ce soir. 

Néné n'a pas fait que vomir dans le bistro, il a chié aussi. 

8 commentaires:

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !