20 juin 2013

500 euros



-          hé ! Nicolas ! Tu pourras quand faire ce que tu m’as promis hier soir ?
-          je t’ai promis quoi, moi ?
-          hé ! T’as vu (la tête plongée dans son smartphone), les connards de droite défendent le type qui s’est fait arrêter.
-          Oui, et ? Je passe mes journées plongé dans l’actualité, je suis au courant. Je t’ai promis quoi, hier soir ?
-          De me prêter des sous.
-          Moi ? Je n’ai rien promis, tu ne m’as jamais demandé ça !
-          Ben si, hier.
-          Ben non, on s’est vus en début de soirée, on a parlé de choses et d’autres et après tu es parti.
-          Si ! Je te jure !
-          Je ne me rappelle pas.
-          Si pourtant (je suis sûr de moi, un type me demande un truc en fin de soirée, je peux oublier, pas en début). De quoi il s’agit ?
-          De me prêter un peu de sous.
-          Combien ?
-          Ben je ne sais pas, ce que tu peux.
-          Ca veut dire quoi ? 50, 500, 5000 euros ?
-          Ben ce que tu peux.
-          Voilà cinq euros, mais à part ça ?
-          Ce que tu peux.
-          Ta gueule, dis moi.
-          Ben, 500 euros, ça m’irait bien.

(pause : je ne pouvais pas refuser, quand j’ai eu mes problèmes avec ma carte, c’est lui qui m’a dépanné pour environ ce montant mais même sans ça, je n'allais pas refuser).

-          qu’est-ce que tu as encore foutu pour avoir besoin de 500 euros ?
-          ben, je déménage et ma télé est cassée.
-          Et tu n’as pas d’autres priorités dans la vie ? D’autant que tu passes tes soirées au bistro et que tu m’as cassé les couilles pour m’expliquer que tu ne regardais la télé que sur ton nouvel iPad mini, dont tu es si fier.
-          Ben, je ne peux pas avoir un nouvel appartement sans télé.
-          Ah bon ?
-          Bon, alors c’est bon ?
-          Ben oui, mais ça peut attendre demain ?
-          Heu… Je comptais l’acheter ce soir.
-          A 20h30 ? Ca attendra demain. C’est comme ça.
-          Bon, merci.

6 commentaires:

  1. "ça attendra demain" ... voilà une réponse pleine de bon sens !!!! :o)
    Tu as bien fait Nico ! :o)

    GROS BISOUS et bonne nuit !!! :o)

    RépondreSupprimer
  2. Ah la la ! cette monstrueuse arrogance des types qui ont du pognon vis-à-vis des malheureux qui n'ont pas de télé ! Si un camarade de la vraie gauche passe par ici, votre compte est bon, mon gaillard : deux mois fermes avec mandat de dépôt, et que ça saute !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout ! Je m'empêche de regarder les médias dominants aux ordre de l'oligarchie, bordel !

      Supprimer
  3. On peut acheter une télé en 4 ou 5 fois sans frais dans les supermarchés maintenant!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !