06 octobre 2013

C'était LE mariage #mariagetrubdoudou

Ce qu'il y a de sympa quand on marie des potes âgés qui ne sont pas encore des légumes, c'est qu'on est sûrs que c'est un vrai mariage alors que quand j'ai marié des plus jeunes, je me suis toujours dis qu'ils seraient séparés dans les cinq ans. Là Sylvie et Georges, Trub de Doudou, avaient réuni tant et tant d'amis qu'on voyait qu'ils voulaient qu'on partage ce moment de leur vie, celui qui en prépare une nouvelle phase. Alors nous étions là, heureux pour nous, heureux pour eux, heureux de les voir heureux ensemble ! De fait, je crois bien que je n'ai jamais été aussi ému à certains moments d'un mariage. 




Heureux aussi de retrouver certaines vieilles connaissances, Trub et Doudou, bien sûr, Romain et Bembelly, aussi, je les vois assez souvent et j'ai passé quelques jours à Lyon, cet été. Il y avait Catiminie, que je n'avais pas vue depuis une éternité, cinq ans peut être, Sarah, Sasa et son sympathique mais sportif époux (lui, je ne le connaissais pas), évidemment, l'indispensable Mrs Clooney et son Georges à elle et Annnie. J'espère que je n'ai oublié personne. Si ! Maman Trub qui avait déjà fait un Kremlin des Blogs, avec nous !

Pour tout vous dire, j'ai oublié de prendre une cuite, tant j'étais bien, là avec les copains. Je suis rentré à l'hôtel, à une heure inconnue au bataillon, probablement avant deux heures. Je n'avais évidemment pas sommeil. J'errais dans internet, surtout Twitter, quand un type m'a dit : et Fillon a dit des choses importantes, aujourd'hui. S'il savait à quel point je n'en ai rien à cirer. Pendant que j'étais au mariage de gens rencontrés dans les réseaux sociaux et devenus amis de la vraie vie, des andouilles interpellaient le blogueur politique dans twitter à deux heures du matin. 

Faut-il que je raconte tout ? Les anecdotes et tout ce qui fait le piquant d'une noce ? Pourquoi j'ai failli louper le train ? Pourquoi avec Annnie et Bembelly on a failli arriver en retard à la mairie ? Ou cette jeune femme qui est venue chercher Bem pour danser : "vous, vous avez une tête à bien danser" ; c'est bien connu, les noiws ont le wythme dans la peau... ? Le maire qui a célèbre le mariage qui a la fait de son discours a dit, en rigolant : "il ne vous reste plus qu'à mettre à jour votre statut Facebook" ? Non. 

Je vais parler de l'organisation. Très bien, très carrée. Que ça soit la préparation en amont (je n'ai eu qu'à répondre à quelques mails et à réserver mon billet de train) comme le déroulement de la soirée dans ce sympathique château au cœur de Lyon. Mes félicitations à Maud ! 

Je vais parler du vin d'honneur mais je ne sais pas qui il faut que je félicite pour l'accompagnement, des verrines avec plein de trucs dedans. Autant je n'aime pas les verrines quand elles sont servies à table, autant, pour un cocktail, elles sont indispensables ! Beaucoup plus que les petits fours... L'espèce de champagne rosé était fabuleux. 

Je vais parler du château. Le château de Monchat, si ma mémoire est bonne. Au rez de chaussée pour le cocktail et à l'étage pour le dîner, une succession de "petites pièces" où nous déambulions le verre dans une main, un toast dans l'autre et un smartphone dans la troisième à la recherche de quelque chose de différent à manger. 



Je vais parler du repas. Tout d'abord, toutes mes félicitations au chef ! C'était très bon. Mais aussi mes félicitations aux organisateurs qui ont eu la riche idée de ne pas faire un repas traditionnel autour d'une table où l'on reste trois ou quatre heures assis comme des ânes, parfois avec des gens que l'on ne connaît pas ou qui vous semblent être des débiles mentaux. Là, c'était un buffet. Nous passions d'une pièce à l'autre pour changer de plat, nous asseyant par ci par là pour un petit quart d'heure.

Je vais parler de la cérémonie, à la mairie, histoire de finir par le début. Je crois que je n'avais jamais vu autant de monde à un mariage. Il n'y avait pas assez de chaise. Avec Annnie et Bem, on est restés debout assez près des mariés. Au dessus du maire qui officiait, il y avait la photo de François Hollande. Je me suis dit aussi que c'était avec notre engagement politique qu'on s'était connus, notre engagement au service de la gauche pendant des années puis au service d'un homme, le temps d'une campagne. 

Mon TGV va arriver à Paris, 24h15 après mon départ pourra cette à escapade lyonnaise. 

J'ai vu la petite Jade fièrement gardée par son arrière grand-mère. Elle a une semaine. Elle ne se rappellera pas du mariage de sa grand-mère. A un moment, l'adjoint (Trub est sa suppléante au Conseil Géneral) a dit : ils se marièrent et eurent plein de petits-enfants. Je le leur souhaite. 

Pour le moment, ils ont surtout plein d'amis et ils le méritent. 

On peut être heureux mais aussi fiers. Sauf Bembelly et Blachier : la batterie de leurs iPhone est tombée en rade avant la fin de la soirée. C'est inadmissible.

Encore merci. 

53 commentaires:

  1. Merci pour ce chouette compte rendu qui nous fait partager cette escapade.
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Et encore merci à toi (mon billet avec ton dessin a beaucoup plus de visiteurs que le précédent qui a près de cinquante commentaires).

      Supprimer
  2. On étais heureux. On vivait pour tweeter. Sans une fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, heureux sans iPhone, pas besoin, ils étaient là, les AMI(E)S... Et, le récit est très précis, pas mieux.

      PS: pour l'invitation à la danse par ma belle inconnue, arrêtez d'être jaloux!

      Supprimer
    2. je trouve la phrase de Romain bizarre... bises Juan !

      Supprimer
    3. Bem,

      Pas du tout.

      Juan,

      Voilà !

      Supprimer
  3. Félicitations aux grand-parents !

    RépondreSupprimer
  4. Très beau compte rendu très complet, mais le train de 24 h 15 a été annulé et remplacé par celui de 0 h 15.
    Félicitations aux mariés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autant pour moi mais train et 24 h 15 dans le même paragraphe m'ont enduit d'erreur, c'est le séjour qui a duré 1 journée et 15 minutes loin de paris

      Supprimer
  5. Château-Monchat, pour un mariage, c'était quand même un peu trop explicite…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout ! Les mariés sont encore plus vieux que vous, alors les mots doux à allusion sexuelle.

      Supprimer
    2. Il faut expliquer à Didier que nous habitons le quartier de Monplaisir. Ca va le combler je pense.

      Supprimer
  6. C'est un magnifique billet, un billet d'ami, de véritable ami. Ils peuvent être fiers, les mariés, de t'avoir comme ami :)

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. J'ai bien remarqué qu'à un moment sa chemise était sortie de son pantalon et qu'on voyait son ventre mais ce n'est pas vraiment un signe d'ébriété chez lui il me semble.

      Supprimer
    2. C'est qu'il se sentait bien alors.

      Supprimer
  8. Le coup du "même pas une cuite" j'y crois pas ! ;-)
    Sinon, merci pour ce partage. Ça fait du bien des gens heureux lutin de mordel de berde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme, le bonheur c'est pas mal par les temps qui courent.

      Supprimer
  9. Félicitations aux mariés !
    :-)

    RépondreSupprimer
  10. Félicitations aux mariés !
    :-)

    RépondreSupprimer
  11. Tes beau billet qui traduit du bien l'ambiance chaleureuse de ce beau mariage...l'amour est à Lyon

    RépondreSupprimer
  12. Tes beau billet qui traduit du bien l'ambiance chaleureuse de ce beau mariage...l'amour est à Lyon

    RépondreSupprimer
  13. Vivent les mariés ! Tiens, Bem. à la cravatte de travers ! (Ça me rappelle quelqu'un !) :-)

    RépondreSupprimer
  14. Joli récit, un peu de bonheur c'est pas du luxe en ce moment

    Félicitations aux mariés :)

    RépondreSupprimer
  15. Un beau mariage alors ! C'est EXTRA !!!!! Les nouveaux mariés sont ravissants !

    Que les amoureux fassent leurs calculs :
    1. Qu'ils se multiplient (si ce n'est déjà fait)
    2. Qu'ils ne se divisent jamais et
    3. Qu'ils ajoutent toujours et encore + d'amour !

    Tu es bien Nico en photo avec la mariée !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La multiplication est déjà faite !
      Merci !

      Supprimer
  16. Amour, bonheur et plein d' arrière- petits-enfants, puisque petit-enfant il y a déjà.
    Vive les mariés !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !