18 octobre 2013

J'en ai connus, des blogueurs !

En discutant avec Gaël, j'ai vidé ma bile (ça se vide une bile ?) contre un blogueur mais en affinant mon argumentation, je me suis dit que ça vaudrait le coup d'en faire un billet, d'autant que je n'ai rien glandé dans les blogs, aujourd'hui. Car j'en ai connus, des blogueurs !

J'en ai connu qui sont imbuvables dès qu'ils prennent leur posture de personnage de Twitter ou de blogueur, donc dans Twitter et lors de réunions plus ou moins officielles, deviennent imbitable dans leurs blogs tant ils s'imaginent faire le meilleur exercice littéraire de la décennie mais qui sont particulièrement charmants dans les rencontres plus privées.

J'en ai connu qui prenaient des postures exclusivement dans Twitter mais étaient parfaitement normaux ailleurs, dont dans la vraie vie.

J'en ai connu des tonnes incapables de discuter par mail ou dans les réseaux sociaux tant ils tenaient à avoir raison alors que de visu, ils s'en foutent totalement.

J'en ai connu à l'opposée, très timides dans les réseaux sociaux, n'osant pas trop répondre mais ayant du répondant en face à face.

J'en ai connu des affreux dans les réseaux sociaux, des extrémistes de droite comme de gauche, mais qui s'en foutent totalement quand ils parlent avec vous.

J'en ai connu qui jouent aux militants très à gauche sur le web mais qui sont en totale contradiction quand ils s'expriment à un comptoir.

J'en ai connu des tout à fait charmants sur le web et au bistro... Pour découvrir ensuite que ce sont des véritables enflures dans les deux.

J'ai connu surtout des gens normaux un peu partout.

J'ai même connu un blogueur grassouillet qui insulte les commentateurs de son blog, ses abonnés dans Twitter, autant que ses voisins de comptoir.

Mais toujours avec le sourire.

J'en ai connu qui sont devenus des amis, des vrais et j'en parle assez souvent sur ce blog.

J'en ai connu certains dans les blogs et  j'ai l'impression de les connaître depuis la nuit des temps. Je considère comme des vrais amis alors que l'on ne s'est jamais rencontrés.

J'en ai connu un. Un seul. Une seule serait plus exact. On se connaissait dans la vraie mais elle ne supportait pas que j'exprime publiquement des idées contraires aux siennes ! J'ai été obligé de l'envoyer chier violemment pour avoir la paix, ne plus recevoir de mails idiots voulant démontrer mes torts.

C'est presque la preuve qu'il y a autant de cons dans la vie de tous les jours que sur internet. 

33 commentaires:

  1. Moi blogueuse, je certifie mon amitié sincère :) (Dans la vie, je suis impossible. Je passe du coq à l'âne, j'écoute puis je pars dans mes reflexions... je suis si distraite qu'il m'est arrivé de passer dans le champs d'une caméra, de m'asseoir sur un oiseau... et j'en passe.) Niveau politique, si je votais... je voterais... euh... je voterais... purée, je n'en sais rien. Je n'en sais pas encore assez. Alors, je viens chez toi et j'apprends. J'apprends à comprendre. Car chez nous en Belgique, il n'y a pas comme en France, un vrai investissement du peuple dans les affaires politiques. On en parle entre gens qui savent... mais les autres s'en contrefichent. En France, ce n'est pas le cas... c'est assez frappant. C'est incroyable le nombre de personnes qui s'intéressent à la chose politique chez vous...
    Bises Nicolas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Ils sont très peu nombreux. Ils jouent un rôle et font semblant de connaître alors qu'ils s'en foutent.

      Supprimer
  2. Très chouette billet!
    Je ne sais pourquoi ce blogueur qui envoie chier ses commentateurs, tout bouclé et si grassouillet, j'ai l'impression de le connaitre sans l'avoir jamais rencontré et que j'ai beaucoup d'amitié à son égard (même si des gens sur Twitter ou autres m'en ont voulu, je m'en fiche).
    peut-être parce-qu'il est vrai et sincère, même quand il boit des bières...
    Il y a des mystères...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Laisse tomber l'avis des autres.

      Supprimer
    2. C'est clair: certains avis trop prononcés me font avoir l'avis inverse.
      J'aime pas qu'on m'impose de penser comme on veut: un point commun, il me semble!

      Supprimer
    3. Il y a surtout des connatds qui exercent un terrorisme intellectuel.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Coïncidence ! (Je pensais bien à toi, pas en rédigeant ce billet mais en répondant à Gaël par mail. Ta disponibilité lors de mes visites à Lyon mérite LA médaille).

      Supprimer
    2. t'as bien de la chance moi Bembelly il etait pas dispo quand j'étais allé me perdre à Lyon :)

      Supprimer
  4. Je crois qu'il faudrait éviter de constituer un univers de blogueurs, qui finiraient par vivre en vase clos et n'écriraient plus que pour n'être lus que par d'autres blogueurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel vase clos ? Vous avez le droit de venir aux KDB pour rencontrer les autres. Par ailleurs, notre lectorat est ridicule (je parle du nombre pas de la qualité).

      Vous voulez que je cite les blogueurs qui sont devenus des potes au point que je sauterais leurs femmes ou leurs amants les yeux fermés ?

      Supprimer
    2. Je ne savais pas trop si j'avais le droit de venir au KdB; bon, dites-moi quand ce sera , le prochain.
      Mais je viendrai sans aucune de mes femmes, compte tenu de la suite.

      Supprimer
    3. Si vos femmes sont aussi vieilles que vous, vous pouvez venir sans. Ou alors qu'elles fassent le ménage mais prévenez nous à l'avance pour qu'on organise le boulot.

      À part ça les Kdb sont annoncés sur mon blog politique (sauf exception).

      Supprimer
  5. Ça me rappelle ma théorie fractale de la connerie, que j'ai dû élaborer un soir que j'étais bourré : dans tout groupe social, et dans tous les sous-groupes de ce groupe, la proportion de cons est la même (aux erreurs d'arrondis près, on va pas s'amuser à compter les demi-cons non plus).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle théorie même si je compte plus souvent les demis pression que les demis cons.

      Supprimer
  6. La nuit des temps c'était hier, non ?
    joli billet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était il y a peu. Et tu sais que tu rentre dans une catégorie. En fait, toi et Nancy, pour des raisons différentes, complètement différenteś, entrez dans la même catégorie.

      Supprimer
  7. Cela étant, dans la construction avec "en", le participe passé reste invariable ("J'en ai connu" et non "j'en ai connus")…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec moi c'est très variable. Je ne fais toujours la faute.

      Supprimer
    2. C'est bien qu'est-ce que je me disais.

      Supprimer
    3. Ouf ! Dans le futur, un archéologue décryptera les conversations entre nous trois. Le pauvre.

      Supprimer
    4. "J'en ai connus, des équipages" me paraît correct
      "J'en ai connu trois qui ne valaient pas cher", me paraît également correct.

      La langue française n'est pas simple.

      Supprimer
  8. A méditer:
    Y'a de plus en plus de cons chaque année. Mais cette année, j'ai l'impression que les cons de l'année prochaine sont déjà là. (Patrick Timsit)
    Je sais ce n'est pas une référence mais cela illustre -un peu- le propos

    RépondreSupprimer
  9. Je crois bien que je ne viendrais jamais avec ma femme au #kdb.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ? Elle est vierge ?

      Supprimer
    2. Ben alors ? Du moment que tu es rentré en premier dedans, tu peux la remettre sur le marché.

      Supprimer
    3. Je te laisse mon ex si tu veux!

      Supprimer
  10. Bonjour Nico !
    Il y a beaucoup de vrai dans cette publication !
    Oui, comme partout, il y a de tout parmi les blogueurs.
    J'ai des blogueurs "préférés" !... et d'autres dont je sais dès les premiers mots échangés que rien ne se passera ... et d'autres encore qui viennent et ne me laissent jamais un petit mot... mais c'est ainsi.

    En tout cas j'aime venir te lire. Tu me fais souvent sourire, disant tout haut ce que souvent je pense tout bas.

    Reste comme tu es Nico ! Ta dose d'humour, ta dose de tendresse, ta dose de grossièreté et ta dose de bière aussi ! NE CHANGE RIEN !!!! :) Nous, amis(ies) des blogs, on t'aime comme ça !!!

    Bon dimanche !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne change rien ! Et merci pour ta gentillesse !

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !