20 octobre 2013

Vrauche


(Merci à Zep)

5 commentaires:

  1. Laisse tomber les critiques et continue ton chemin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. C'était le sens de ce billet.

      Supprimer
  2. "Les chiens aboient, la caravane passe".
    Ou mieux : "assied-toi au bord de l'oued et tu verras le cadavre de ton ennemi passer"

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !