02 octobre 2013

Tom Clancy est mort en octobre (rouge)

C'est par mon ami Bab que j'ai appris la triste nouvelle. Expression conne. Faire un billet de blog oblige à tenir ce genre de propos. Comme : condoléances, mon amitié à sa famille y et à ses proches. Je ne le connaissais que par ses livres et je n'en ai lu aucun depuis au moins 10 ans. 

Toujours est-il que, étrangement, c'est par lui que j'en suis venu à ne plus lire des polars américains. Traduits... 

C'était en 1997. Je me suis remis à utiliser le métro et à rentrer en train en Bretagne. Je lisais beaucoup ce genre de bouquins qui ne nécessite aucune concentration... C'était aussi bien avant 2006 ou 2007 où je suis tombé dans les blogs. J'avais éclusé des séries d'auteurs français. 

Un jour, j'étais à Montparnasse et cherchais une lecture. Rien dans mes trucs habituels. Je suis tombé sur un bouquin de Tom Clancy que j'ai acheter. J'ai fini par en lire plusieurs. Tous probablement puisque quelques années plus tard, j'ai commencé à commander les livres par internet à la FNAC (salut Tisel, tiens !). De fil en aiguille j'ai fini par lire d'autres auteurs américains et par tomber dans le polar, dont Lawrence Block et, surtout, Michael Connelly. 

D'ailleurs quand j'ai vu le titre du billet de Bab, j'ai confondu Connelly et Clancy. Étrange. 

Clancy était un affreux reactionnaire américain. Connelly ne doit pas être loin. 

Clancy a inventé ou popularisé un genre. Connelly aussi, un autre, celui où les héros vieillissent et deviennent des potes au bout de nombreuses années, comme des grands frères. Mais il n'est pas mort. 

Salut Tom Clancy !

7 commentaires:

  1. Je connais Tom Clancy. Je connais les livres de Tom Clancy qui ont été adaptés au ciné... Mais je n'ai jamais lu Tom Clancy. Alors que je suis livrophage et que j'ai ku presque tous les Connelly... Etrange tiens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le film le plus célèbre, à la poursuite d'octobre rouge, avec Sean Connery et un autre type célèbre (Redfird ?) est très bien mais bien loin du livre.

      Supprimer
  2. il avait aussi inspiré des scénarios de jeu à UBISOFT

    RépondreSupprimer
  3. Ses derniers livres sont moins bien, et on sent qu'il s'est encore durci en mettant en scène des tueurs dits "pour la bonne cause" dans le même genre que les justiciers de westerns : c'est en cela qu'il donne une image de son pays pas vraiment rassurante.

    Le meilleur film tiré de ses œuvres, à mon sens, est "la somme de toutes les peurs" avec Ben Affleck et Morgan Freeman. Bien entendu le bouquin est meilleur. Le seul cas où (pour moi je précise) c'est réellement l'inverse, il s'agit du Seigneur des anneaux, dont j'ai trouvé le livre absolument illisible.

    Connelly ? Je ne connais pas, à part le nom, car je ne suis pas tourné vers le polar en général.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a Dune, aussi. Le film est à chier mais à part le premier volume, tous les bouquins sont nullissimes. Je me rappelle avoir été forcé de les lire (j'étais en arrêt maladie et je n'avais que ça sous la main) et j'en tire un affreux souvenir. Le premier volume est culte !

      Supprimer
  4. Tiens c'est rigolo...Le premier livre de Tom Clancy que j'ai lu, c'était "A la poursuite d'Octobre Rouge"...J'avais bien aimé à l'époque (il est vrai qu'il y a un bon nombre d'années...) Je reconnais que j'avais bien aimé aussi l'adaptation qui en avait été faite au cinéma...Mais depuis, en lisant quelques autres bouquins, cet auteur m'est devenu imbuvable...Et moi qui suis amateur de polars, je lis rarement des auteurs américains, tant les stéréotypes qui parcourent cette littérature me sortent par les trous de nez

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !