01 octobre 2013

Plein la panse

Je racontais hier soir comment j’avais improvisé des andouillettes nocturnes. Je n’ai pas tout dit. On avait un pot à midi au bureau et un autre le soir. Je me suis gavé de petits fours donc n’avait pas faim à l’heure normale de manger, le soir.

Ce midi, à 12h30, il y avait à nouveau un pot. N’allez pas croire qu’on en fait souvent, c’est le hasard. Un séminaire semestriel et deux départs pour mutation.

Mais je ne l’ai appris qu’à 11h55. Je pensais que c’était uniquement un discours avec un verre. J’ai donc décidé d’aller un sandwich juste avant.

En fait, ce n’était pas un « pot » traditionnel mais un vrai repas avec de la charcuterie en entrée et un plat chaud, ou, plus exactement, du magret de canard froid accompagné de pêches flambées au calva. Ou un truc comme ça.

C’était très bon mais je pense que je n’aurai pas faim ce soir.

5 commentaires:

  1. Et si tu nous donnais les recettes ;)

    RépondreSupprimer
  2. Des andouillettes nocturnes ? ..... C'est comme ça que tu parles des meufs que tu dragues le soir sur les grands boulevards ? ....... Tu dragues de boudins parce que tu aimes le boudin et c'est tout ..... Alors ne les insultes pas ! MERDE !!!!! ...

    RépondreSupprimer
  3. Ce que tu nous présentes là, ce ne sont que des mises en bouche, non ?

    RépondreSupprimer
  4. Ah lala !!! que des bonnes choses !!!!
    J'imagine comme après tout cela tu n'en pouvais plus !

    Le soir : tu avales un comprimé de Citrate de Bétaïne dans un verre d'eau et "au lit" !!! LOL ;o)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !