31 octobre 2013

IDTGV bien, merci

Aujourd'hui, j'innove : je rentre en iDTGV. Je ne savais pas que ça existait pour la Bretagne. Vous ne savez pas ce que c'est ? Je vais vous expliquez : c'est un truc pour faire grogner les réactionnaires de gauche. Un de droite pourra rigoler : sur le quai, il y avait un noir qui se faisait taxer par un superviseur parce qu'il avait trop de bagage. De l'ordre de 5 euros par bagage. 

C'est ça iDTGV : les contrôleurs s'appellent des superviseurs et les bagages sont payants. La rame, exactement identique à celle des TGV, est divisée en deux espaces : iDZen et iDZap. Je crois, hein ! Je suis en iDZap. La différence est qu'il y a potentiellement des  animations. J'ignore lesquelles. 

Il paraît que l'hôtesse du bar est baisable. C'est le type qui a fait l'annonce dans le micro qui l'a dit. Plus précisément, il a dit qu'elle nous accueillerait avec un magnifique sourire. Il est loin le temps où la SNCF embauchait des gens sur concours parce qu'ils savaient écrire. Maintenant ils font appel à des sous-traitants qui doivent fournir des gonzesses qui sont bonnes. D'un autre côté, il n'y a pas besoin de savoir écrire pour vendre des bières. 

Reprenons. Je n'ai pu réserver mon train qu'hier vu que je n'étais pas sûr d'avoir ma journée de congés. Mon train habituel étant complet, j'ai choisi le précédent. Je paye et tout ça et le machin me dit qu'il faut imprimer son billet. Je clique. Le machin m'envoie sur le site web de iDTGV où on me demande mon nom et ma date de naissance. Je tape. Je clique et voilà mon billet qui s'affiche pour que je puisse l'imprimer. 

Rien d'exceptionnel, probablement mais c'est la première fois où voyages-SNCF me dit d'imprimer mon billet à l'avance pour un voyage vers la Bretagne (il me le demande, par contre, quand je vais à Lyon) et c'est la première fois que ce machin m'envoie sur le site de iDTGV. 

Ce matin, j'arrive à Montparnasse. Une gonzesse dit dans le haut-parleur que les lascars doivent présenter leur billet au superviseur au bout du quai. La rame étant annoncée, je vais vers le quai. Des zozos en uniforme de la SNCF étaient là. Je présente mon billet mais un d'entre eux me fait signe de circuler. Pas de bol ! J'étais tombé sur un contrôleur et pas un superviseur. 

Je circule. Arrivée vers la moitié du train (mon train est composé de deux rames bout à bout), je tombe sur un bouchon. Une bonne centaine de personnes attendaient. Il fallait montrer son billet à des gens en uniforme de la SNCF. Si j'ai bien compris, c'étaient des superviseurs et pas des contrôleurs. Pour ne pas vexer celui sur lequel je suis tombé, j'ai fermé ma gueule. Il a passé mon billet devant un lecteur spécial et m'a dit d'y aller. Juste à côté, il y avait mon noir qui se battait pour ne pas payer sa montagne de bagage. 

A noter que je ne suis pas opposé à la facturation des bagages quand il y en a plus de deux. Les gens qui ont trop de bagages emmerdent les autres. 

A noter aussi que seule une des deux rames de ce train est iDTGV. 

Je vais jusqu'à la voiture 15. Je monte dedans. Et trouve ma place. iDTGV avait délicatement disposé des Malabar et des dépliants publicitaires sur les sièges. C'était pour fêter Halloween. C'est le pompon ! D'un autre côté, ça faisait longtemps que je ne n'avais pas bouffé de Malabar. 

Si vous voulez en savoir plus sur iDTGV, vous pouvez utiliser Google et Wikipedia. En gros, c'est une espèce de laboratoire utilisé par la SNCF pour tester de nouvelles formules : billets électroniques, tarifs modulables en fonction du remplissage et du délai de réservation, contrôles des billets avant de monter dans le train,...

Pourquoi pas ? Mais les gadgets autour sont ridicules. Deux exemples (en plus des espaces iDZap et iDZen et des contrôleurs qui deviennent des superviseurs) :
- au bout d'une heure, le superviseur a annoncé qu'il mettait à disposition des crayons de couleur et des trucs de coloriage pour les gamins mais que seuls les premiers arrivés seraient servis,
- arrivé à Rennes, il a dit ce que disent les pilotes dans les avions : la météo. Le temps est couvert, il y a des nuages, il y a donc un risque de pluie. Je n'invente rien. Et je sais regarder par la fenêtre d'un train pour regarder le ciel. 

La SNCF devrait se rendre compte qu'elle se rend profondément ridicule. 

15 commentaires:

  1. Quelle horreur ! «  'il y a potentiellement des animations » et là, c’est carrément le cauchemar !

    RépondreSupprimer
  2. Et des fois même IDTGV te facture 4X ton ticket et la SNCF te répond qu'elle n'y peut rien c'est pas elle qui gère. Vécu et à l'origine de plusieurs billets de blog.

    RépondreSupprimer
  3. Attend de prendre le Train OuiGo, encore un truc de la SNCF...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai entendu parler de ce truc, il me semble !

      Supprimer
  4. et encore , tu n'avais pas ton passager clandestin (chez les pictes)
    gaffe aux superviseurs au retour, il sera dans ton sac

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, au retour, j'aurais des contrôleurs.

      Supprimer
  5. Bonjour, pour une fois qu'il y a un concept innovant, en tout cas qui change, on ne va pas se plaindre ! S'ils ne font rien, les gens râlent, s'ils font un truc un peu sympa, les gens râlent aussi ! L'idée de proposer des jeux pour enfants, des bonbons etc. et d'avoir un peu un esprit décalé est plutôt une bonne nouvelle je trouve !
    Claire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne critique pas les jeux pour enfants, voyons ! Mais l'annonce qui a été faite de manière ridicule et une heure après le départ.

      Il n'y a rien d'innovant ! Ce n'est pas ça que les gens attendent... Par exemple, moi, j'attendrais à payer moins de 180 euros pour un aller retour chez ma mère.

      Supprimer
  6. Hello ! Depuis que ça existe, j'utilise IDTGV pour "monter" à Paris, suivant ce qui se présente : SNCF ou IDTGV. Alors qu'il faut s'y prendre 3 mois à l'avance le mardi entre 0 heures et 0 heures 15 pour avoir une place pas trop chère (les Prem's), IDTGV propose des places bon marché (par rapport au prix habituel : ex Montpellier Paris, c'est facilement aux alentours de 100 euros, en prix "habituel", IDTGV disons vers 45 euros).
    Et il n'est pas normal que ça ne soit pas la SNCF qui propose ces mêmes tarifs !!
    Mais, ça a l'avantage d'être une alternative.
    Par ailleurs, autant je fuis "l'ambiance IDZap" autant "l'ambiance IDZen" est agréable : tu peux exiger de ton voisin qu'il éteigne son téléphone !! et pas de gosse qui joue à des jeux vidéo bruyant etc. On peut choisir l'ambiance qu'on veut.
    Enfin, les contrôles sur le quai sont horripilants parce que ça embouteille et que évidemment, la rame IDTGV est toujours la plus loin ... Mais la contrepartie est qu'on n'est plus contrôlé pendant le voyage : tu peux dormir ou regarder un film ou lire tranquille.
    Bref, le défaut d'IDTGV, c'est que ça n'est pas la SNCF, à mon humble avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui et puis tant qu'on parle train, en début de semaine, alors que j'essayais en vain d'aller sur le site SNCF Voyage pour un aller retour Montpellier Paris autour de Noël, impossible, le site ramait. Du coup, je passe vite fait à la gare. Et alors que je ne trouvais (en ramant c'est le cas de le dire) que des billets autour de 100 euros le trajet et encore à des horaires pénibles (à l'arrivée plus de bus), la guichetière m'a trouvé un aller retour à 60 euros !!! pour un peu je l'aurais embrassée !
      Il semble donc qu'il n'y ait pas les mêmes places en gare ou sur le Net, enfin la prochaine fois, moi je vais à la gare si tarif au dessus de 50 euros un trajet simple.

      Supprimer
    2. Je réponds à ton premier commentaire (je n'ai pas encore lu le deuxième)... Pour le fait que ça ne soit pas la SNCF, on est d'accord. Par contre, je suis contre ces tarifs moins chers si on commande à l'avance. C'est un pur scandale. Je prends le train toutes les trois semaines mais je ne peux réserver que deux ou trois jours à l'avance parce que je ne connais jamais mes disponibilités (je pars le vendredi et je suis obligé d'attendre le mercredi pour connaitre ma charge de travail, mon agenda,...). En d'autres termes, ce sont les gens qui ne sont pas clients qui sont favorisés et je ne suis pas assez bon client pour avoir un abonnement satisfaisant, qu'il faudrait que je paye.

      Ton deuxième commentaire : ma mère passe par la gare pour réserver ses billets. Le service est largement meilleur, plus rapide (la gare est à deux minutes en voiture) et c'est moins cher !

      Supprimer
  7. Annoncer qu'il peut pleuvoir sur Rennes est superflu, non ?
    Bon, mettons que j'ai rien dit.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !